Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Après la BRAV-M, Gérald Darmanin propose au préfet de police de venir dans TPMP

Publié par Alicia Trotin le 03 Avr 2023 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Le ministre de l’Intérieur ne s’est clairement pas opposé à la venue des forces de l’ordre dans les médias. Bien au contraire, Gérald Darmanin a prouvé qu’il était favorable et heureux de voir les policiers venir parler sur les plateaux de leur métier.

La suite après cette publicité

Après l’invitation très discutée de la BRAV-M dans TPMP, d’autres idées ont même été soumises à Cyril Hanouna.

À lire aussi : Une pétition pour dissoudre la BRAV-M dépasse un nombre record de signatures !

Gérald Darmanin : « Les journalistes sont les bienvenus »

La suite après cette publicité

Gérald Darmanin a confié qu’il appréciait que dans ce climat d’opposition aux forces de police, les autorités s’expriment face caméra.

« Je trouve ça bien que Monsieur Hanouna invite des policiers et des gendarmes » .

La suite après cette publicité

Le préfet de police nommé il y a quelques mois, Laurent Nuñez, a d’ailleurs été invité et recommandé par le ministre de l’Intérieur lui-même, jugeant qu’il serait bien que « Monsieur le préfet de police, qui est le chef de ces policiers à Paris et notamment de la Brav-M, puisse être invité sur le plateau chez Monsieur Hanouna lundi » .

Il a même ajouté que la police n’avait rien à cacher.

« C’est la police et la gendarmerie du peuple, des Français. Les journalistes sont les bienvenus, les parlementaires, y compris ceux qui les insultent, sont les bienvenus » .

La suite après cette publicité

À lire aussi : Manifestations : un enregistrement de violence policière de la BRAV-M dévoilé, l’IGPN saisie

La suite après cette publicité

« La République n’a pas à mettre une cagoule »

Si cette invitation plus qu’étonnante de Laurent Nuñez est si soudaine, c’est évidemment pour répondre aux incohérences des invités de vendredi 31 mars dernier. En effet, les hommes qui se sont présentés comme des membres de la BRAV-M ont mis le doute quant à leurs véritables identités.

Ayant le visage caché, Gérald Darmanin a expliqué que la police n’avait pas à se présenter ainsi.

La suite après cette publicité

« La police de la République n’a pas à mettre une cagoule pour parler » .

Le ministre de l’Intérieur a d’ailleurs rappelé à l’ordre Cyri Hanouna pour le manque de sérieux dans la vérification des sources de l’émission TPMP. En effet, d’après les premiers éléments d’enquête, aucun des messieurs cagoulés de vendredi soir ne ferait partie de la BRAV-M.

La suite après cette publicité

« Monsieur Hanouna, […] vous n’avez pas procédé aux vérifications nécessaires pour éviter de faire parler ces guignols usurpateurs. Vous méritez des poursuites » .

À lire aussi : Cyril Hanouna accusé par le patron de TF1 de « faire du mal à l’info », il répond violemment