Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Koh-Lanta : La nuit qu’a passée cette candidate a fait beaucoup rire les internautes

Publié par Victor Adan Vergara le 22 Fév 2023 à 15:14
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Koh-Lanta a fait son retour sur TF1 ce mardi 21 février. L’une des candidates, Grâce, a beaucoup amusé les téléspectateurs de l’émission. En effet, elle a trouvé une drôle d’astuce pour lutter contre sa phobie des insectes.

À lire aussi : Koh-Lanta : l’immense fortune de Claude Dartois dévoilée !

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Le retour de Koh-Lanta, des candidats se démarquent

Les fans de l’émission l’attendaient ! Koh-Lanta est de retour pour une nouvelle saison sur la Une. Pour leurs trois premiers jours, les candidats de Koh Lanta, le Feu sacré ont pris leurs marques. Ils sont tout de suite rentrés dans le vif du sujet quand Denis Brogniart, actuellement dans la tourmente, leur propose un parcours du combattant. Ils ont pu ensuite découvrir leurs campements, découvrir leurs coéquipiers et créer deux équipes.

Tout de suite, des candidats se démarquent. Tout d’abord, Nicolas qui a gagné la première épreuve. Très impressionnant, l’entrepreneur et ancien militaire a gagné le talisman promis au vainqueur. Il se confrontait à Helena, l’autre cheffe d’équipe. Cette dernière, n’a pas fait l’unanimité sur le camp. C’est peu de le dire ! La kiné de 27 ans, avec son gros caractère et son esprit de compétition, n’a pas plu à Alexandre, Anne-Sophie, Rudy ou bien Christine. Attention à ne pas se faire trop d’ennemis !

helena koh-lanta télé tf1 candidate
La candidate Helena.

À lire aussi : « Il veut que j’avorte » : Cindy Poumeyrol (Koh-Lanta) lève le voile sur la découverte surprise de sa grossesse

Grâce, la chouchou des spectateurs de Koh-Lanta

Cependant, une autre candidate a, elle, fait l’unanimité ! C’est Grâce, une maman de 39 ans. Elle est technicienne en plasturgie et vie dans l’Ain. Comme elle le dit dans sa présentation, « Koh-Lanta ? Ça va être des vacances !« . En effet, selon elle, rien n’est plus compliqué qu’« avoir quatre hommes à la maison. (…) C’est la course toute la journée. Le ménage, le travail, le foot par-ci, 15 lessives par jour… » .

Grâce télé koh-lanta tf1 émission réseaux sociaux
Grâce, la chouchou des réseaux sociaux.

La trentenaire en a « marre des clichés sur les mecs qui sont les plus forts » . Elle l’affirme : « Les femmes sont aussi fortes même si elles n’ont pas les biscotos. La plupart du temps, ce sont elles qui ont la tête sur les épaules » . Elle compte bien prouver qu’elle peut remporter Koh-Lanta.

La nuit horrible de Grâce à cause de sa phobie des insectes

Sur le camp ou dans les épreuves, Grâce impressionne. Cependant, elle a une phobie : les insectes. Et vous le savez, à Koh-Lanta, il y en a beaucoup. Dès sa première nuit, elle va se montrer littéralement effrayée par les bêtes présentes sur la plage.

Cette dernière a refusé de s’allonger sur le sable avec ses camarades ! Elle a préféré s’asseoir sur une malle en s’attachant à un poteau afin de rester droit et ne pas tomber. Une technique surprenante qui a fait bien rire les téléspectateurs sur Twitter. Sur le réseau social on peut lire : « Mais ptdr grâce elle va vraiment dormir sur la malle ?? On est où là ? » ou bien « Grâce elle va nous offrir des fous rire toute la saison on va se régaler » .

Grâce télé koh-lanta tf1 émission réseaux sociaux

Elle s’exprime sur sa nuit très compliquée

Cette nuit, Grâce l’a évoqué au micro de Télé-Loisirs. Elle explique que son mari y est pour beaucoup dans ce choix bizarre. Elle souligne : « Mon mari m’a dit de ne pas monter sur les palmiers et de ne pas m’allonger sur la plage à cause des puces de sable, il m’a dit que ça allait me gratter de partout » . Très vite, elle a compris que ce « conseil » n’était peut-être pas adapté au lieu : « Il m’a dit de ne pas m’allonger sur la plage alors qu’il n’y a que des plages partout ! » .

Abonnez vous à la Newsletter gratuite TDN

Sur sa nuit, elle l’avoue, elle n’a pas très bien dormi. Grâce raconte : « On n’a pas la notion du temps, je ne savais même plus où dormir. Au bout d’un moment, on n’est pas bien, on a des courbatures, on essaye de trouver des positions » .

À lire aussi : Pékin Express 2023 : Stéphane Rotenberg va mettre des bâtons dans les roues aux aventuriers

0