Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Nous les musulmans, on s’excuse » : cette lettre de Moundir qui a choqué la Toile

Publié par Elodie GD le 14 Nov 2023 à 14:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce 13 novembre, il était question de la situation des Juifs dans les banlieues sur le plateau de TPMP. L’occasion pour Moundir de lire un texte qu’il a écrit au nom des musulmans. Une prise d’initiative qui a déclenché de vives réactions sur les réseaux sociaux.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Je ne sais pas si je vais tenir » : Moundir fond en larmes sur le plateau de TPMP

Moundir remonté contre l’invitée

Invitée sur le plateau de TPMP, Elisabeth Lévy a dénoncé la situation des Juifs dans les banlieues. Une situation, qui selon elle, est devenue difficile notamment à cause de la pression des musulmans. Lors de sa prise de parole, elle a évoqué l’exemple de parents, obligés de retirer leurs enfants des écoles et de quitter les cités.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Touché par le discours de la journaliste, Moundir, connu pour son caractère de feu, a tenu à lire une lettre au nom des musulmans. Dans celle-ci, il évoque la situation des musulmans aujourd’hui, mais aussi à travers l’histoire.

« Madame Lévy, nous, musulmans, on s’excuse. On s’excuse d’avoir sauvé la France lors de la Deuxième Guerre mondiale. […] On s’excuse parce que l’imam de la Mosquée de Paris, Abdelkader Mesli, a sauvé des Juifs de la xénophobie du gouvernement. Il les abritait et les déclarait à l’autorité comme musulmans pour les protéger. Regardez-moi quand je parle, madame Lévy. Il a risqué sa vie pour ceux qui pensaient différemment de lui ! » , a commencé le chroniqueur, que ses confrères écoutaient avec attention.

Moundir : sa lettre offusque la toile
La suite après cette publicité

À lire aussi : « C’est un gorille agressif » : Bastos dézingue Moundir, la guerre est déclarée !

« Toujours à côté de la plaque »

Plus loin, il poursuit : « On s’excuse, car nous sommes allés jusqu’à les accueillir et les protéger dans notre pays d’origine et nous sommes opposés à leur déportation. Vous connaissez peut-être Albert Camus, que j’aime beaucoup, et qui dit que la bêtise insiste toujours. Alors, je vous laisse parler » .

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Atterré par le discours de l’aventurier, Jacques Cardoze l’a vivement repris. « Toutes les réponses que vous faites sont des réponses sur l’histoire, sur les amalgames, mais vous ne répondez jamais à la question. C’est une question sur laquelle travaillent des chercheurs, des journalistes ont enquêté sur ces territoires perdus de la République » , a-t-il asséné.

Campant sur ses positions, Moundir n’a pas manqué de répondre. Toutefois, comme Jacques Cardoze, de nombreux internautes se sont dits choqués par le discours du chroniqueur. Sur les réseaux sociaux, ils ont exprimé leur désaccord, allant jusqu’à remettre en cause les connaissances historiques de ce dernier.

« Pathétique Moundir ! Arrête la victimisation et va revoir l’Histoire » , a commenté l’un deux. Et un autre de répliquer : « Moundir, toujours à côté de la plaque » .

La suite après cette publicité

À lire aussi : Moundir métamorphosé : la triste raison médicale qui se cache derrière une tel changement

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.