Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

L’émission Mariés au premier regard truquée : les pourcentages de compatibilité inventés ?

Publié par Romane TARDY le 04 Avr 2023 à 11:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mariés au premier regard est revenu sur nos écrans tous les lundis. Dans l’émission, deux personnes se marient sans même se connaitre en accordant leur confiance à la science qui les a jugées très compatibles. Mais peut-on vraiment se fier à ces pourcentages de compatibilité ?

À lire aussi : Alicia (Mariés au premier regard) : ce projet qui lui tient à cœur, Bruno devra se plier à son exigence

Mariés au premier regard : une batterie de tests pour établir les pourcentages de compatibilité

Ce lundi soir, un nouvel épisode de Mariés au premier regard a été diffusé. Entre coup de foudre, déception ou encore surprise, les couples de cette année vivent une sacrée aventure.

Ils se sont dits oui, décidant ainsi de faire confiance à la science pour trouver leur âme sœur. En effet, après avoir passé la première étape de sélection, chaque participant a écopé d’une batterie de tests écrits :

  • test comportemental dans un couple 
  • test psychologique
  • test de personnalité
  • test socio-professionnel 
  • test de préférence physique 
  • test sur les projets de vie
  • test de sexualité 
  • test auditif
  • test olfactif

Une fois toutes ces étapes franchies, les candidats rencontrent les experts qui commencent à envisager les compatibilités entre les participants. Les pourcentages sont ensuite établis permettant de former les meilleurs couples. Ils doivent obtenir au minimum 70%.

À lire aussi : « Il y a anguille sous roche » : Ce candidat de Mariés au premier regard est jugé trop proche de sa meilleure amie

Des pourcentages truqués ?

Toutefois, émission télévisée oblige, les téléspectateurs se posent parfois des questions sur la véracité de ces pourcentages. Benoit Michaut, ancien candidat de la toute première saison de l’émission, a décidé de tout balancer à ce sujet.

En 2016, il s’était uni à Nathalie, femme avec laquelle il était jugé compatible à 87%. Benoit a expliqué n’avoir pas été convaincu par la conclusion des experts : « Sur le choix de la personne que j’ai rencontrée dans l’émission, je ne suis pas du tout d’accord avec la compatibilité » .

Il va encore plus loin en balançant à TV Mag que ces pourcentages ne représenteraient rien : « Pour moi, les chiffres des pourcentages de compatibilité sont inventés, c’est du marketing » . L’émission serait-elle alors truquée ?

mariés au premier regard

L’ancien candidat a tout de même reconnu que certains tests pouvaient s’avérer efficaces : « En revanche, les différents tests que nous avons réalisés ont pu orienter les choix pour former les meilleurs couples. Le test olfactif des t-shirts était éliminatoire, si vous n’aimiez pas une odeur, ça éliminait d’office une compatibilité. Même chose pour le test auditif des voix » .

S’il est allé au bout de l’expérience, Benoit a finalement divorcé seulement quelques mois après l’émission.

Des candidats pas assez honnêtes ?

De l’autre côté, Estelle Dossin, experte de l’émission, avait expliqué à Télé Star que les tests étaient très dépendants de l’honnêteté des réponses des candidats.

« L’efficacité d’un test ne repose que sur l’authenticité des réponses qu’on y apporte. Si les participants, en s’inscrivant, en faisant les tests essayent de cacher les choses ou de se montrer sous leur meilleur jour, nous, on a des réponses erronées » .

Alors qui croire ?

À lire aussi : Emilie (Mariés au premier regard) avoue avoir menti à ses abonnés : elle rétablit la vérité sur sa vie privée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
0