Annecy : dans la voiture familiale, il transporte le cadavre de sa femme dans une valise

Ce dimanche 18 août, la gendarmerie d’Annecy fait une découverte sordide. Alors qu’ils arrêtent une voiture familiale, ils découvrent le cadavre d’une femme dans le coffre. Le pire, c’est qu’à l’arrière, les enfants sont tranquillement en train de dormir.

>> À lire aussi : « Les violences conjugales vont de la première insulte jusqu’à la mort » : Tatiana-Laurence Delarue raconte son passé de femme battue dans un témoignage émouvant

La découverte sordide du cadavre d’une femme

Vers cinq heures du matin, ce dimanche 18 août, un homme est arrêté au volant de sa voiture à Doussard, non loin du lac d’Annecy. Dans le véhicule, les enfants de six et huit ans sont tranquillement en train de dormir à l’arrière alors que Monsieur était en train de conduire. Visiblement, toute la petite famille rentre d’Italie après les vacances estivales. De prime abord, rien ne laisse supposer du drame qui se trame à l’intérieur du véhicule.

Sauf que du côté de la police française, les renseignements avaient diffusé une demande d’interpellation. C’est ainsi que ce matin-là, les gendarmes font une découverte sordide lorsqu’ils se rendent compte que le cadavre de la femme du conducteur est enfermé dans une valise, dans le coffre. Déjà connu de la justice, l’homme a été placé en garde à vue tandis que les enfants ont été pris en charge par les services sociaux.

>> À lire aussi : Pour lutter contre les féminicides, plusieurs associations créent le violentomètre

L’alerte donnée par des associations féministes

A priori, l’alerte aurait été donnée par les associations féministes qui s’inquiètent de voir augmenter le nombre de féminicides. Il faut dire que depuis le début de l’année, on dénombre plus de 90 femmes qui ont été tuées par leur conjoint ou leur ex. Selon un collectif Féminicide, cette triste découverte pourrait même être le 93e féminicide de 2019.

La nuit d’avant, entre vendredi et samedi 17 août, c’est à Mulhouse qu’un homme avait été interpellé. Soupçonné du meurtre de son ex compagne, c’est l’homme lui-même qui a contacté la police, qui a ensuite découvert le cadavre. D’ailleurs, il avait déjà été condamné pour violences conjugales.

police

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 20 Août 2019
0