Nicolas Bedos : ce lourd secret sur son père qu’il dévoile aujourd’hui… tragique…

Le 26 mai dernier, Nicolas Bedos annonçait une triste nouvelle sur son compte Instagram. Son père, Guy Bedos s’est éteint après plusieurs années de lutte contre la maladie d’Alzheimer, qu’il a caché pendant de nombreuses années. Il se confie aujourd’hui sur la raison qui l’a poussé à rester silencieux.

nicolas bedos cache mort pere

>>> À lire aussi : Guy Bedos : ce jour où il en est venu aux mains avec son fils Nicolas Bedos

Nicolas Bedos se confie

Le 26 mai dernier, les Français étaient en deuil en apprenant la mort de Guy Bedos. Humoriste français incontestable, ce dernier est décédé des suites d’une longue maladie. C’est son fils, Nicolas Bedos qui a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux.

Dans un post Instagram, le réalisateur du film La Belle Époque écrivait : « Il était beau. Il était drôle. Il était libre et courageux. Comme je suis fier de t’avoir eu comme père », sur un cliché de son père jeune en noir et blanc. « Embrasse Desproges et Dabadie, vu que vous êtes tous au paradis ». 

Mais pendant de longues semaines, Nicolas Bedos est resté très évasif concernant la maladie de son père. En effet, ce dernier souffrait de la maladie d’Alzheimer et le comédien se confie aujourd’hui sur le sujet dans un entretien accordé au Point.

>>> À lire aussi : Héritage de Guy Bedos : l’humoriste était-il riche ou ruiné ?

« J’ai eu la chance d’avoir un père malade »

« J’ai eu la chance d’avoir un père malade, confie Nicolas Bedos au Point. Il a eu la politesse et l’élégance de nous envoyer des signaux en amont, afin que l’on se prépare à sa disparition. »

Quelques jours avant, il devait faire face à la mort de son parrain, Jean-Loup Dabadie. « J’ai été saisi par la mort de Jean-Loup Dabadie. Nous étions extrêmement proches. Je suis d’ailleurs davantage dans la prolongation du travail de Jean-Loup que celle de mon père. Sa mort n’était pas prévue. Je le pensais en pleine forme. Ce départ de duettistes m’a laissé sans voix. Je comptais sur Jean-Loup pour prolonger la présence de papa. Au moment où papa partait, j’ai dit à maman : ‘Comme cela va nous faire du bien de retrouver Jean-Loup !‘ »

« La fin de vie représente une humiliation lorsque l’on est malade. Jusqu’au bout, papa a pensé pouvoir remonter sur scène. Il a toujours nié sa maladie » ajoute-il ensuite.

Avant de conclure : Obsèques de Guy Bedos : le geste touchant de son fils Nicolas Bedos au funérarium

En savoir plus sur : - - -

Publié par FJ le 31 Juil 2020
0