Pourquoi les jeunes, filles comme garçons, s’appellent tous « frère » entre eux ?

Depuis plusieurs années, le mot « frère » revient régulièrement dans le langage des adolescents et aussi adolescentes. Mais pourquoi employer ce mot à tout va ?

« Passe moi une clope frère » , « Eh frère, t’as réussi le bac de philo ? » ou encore « Je t’aime mon frère » , ce petit mot est utilisé à toutes les sauces dans le jargon des jeunes français. Créant une certaine complicité ou permettant d’installer une distance, cet argot est l’un des plus utilisés chez les adolescents et même chez les jeunes adultes. Mais d’où vient-il et pourquoi « frère » s’est-il autant démocratisé dans toutes les couches sociales ?

>>> À lire en plus : Que veut dire l’expression « Le Sang », utilisée dans toutes les cours de récré ?

« Frère » permet de créer une complicité

En ouvrant un dictionnaire, le mot frère signifie une personne qui est « né des mêmes parents que la personne considérée, ou seulement du même père ou de la même mère. » Néanmoins, la signification de ce terme s’est diversifiée puisque bon nombre de jeunes utilisent ce mot entre eux sans avoir de lien de parenté. Le mot « frère » est ainsi utilisé pour créer une complicité avec autrui, une manière de dire à l’autre qu’on l’apprécie. Apparu dans les années 80, au sein même des banlieues, le mot « frère » est directement repris de « brother » , mot de la culture hip-hop américaine, dans les quartiers du Bronx et d’Harlem.

Auteure de « Les Mots Du Bitume » , Aurore Vincenti conçoit que ce lexique a débuté dans les quartiers populaires mais touche maintenant toutes les strates de la société: « Il se diffuse aujourd’hui de plus en plus vite vers les beaux quartiers grâce notamment au rap, musique démocratique écoutée même dans les milieux les plus aisés. » Engendrant ainsi une véritable communion entre toutes les couches sociales où les liens du coeur sont plus forts que ceux du sang.

frères

>>> À lire en plus : Que veut dire « Au DD » , l’expression qui affole le rap français ?

Installer une distance

Utilisé pour relever une affection, « frère » peut très vite marquer une distance avec une autre personne. Certains l’utilisent quand ils veulent attaquer quelqu’un ou quand ils veulent dénigrer une personne puisque « frère » peut infantiliser. D’autres nuances de mots sont utilisées pour marquer ce lien fraternel comme « reuf » , « frérot » , »poto » ou encore « bro. »

>>> À lire en plus : Que signifie l’expression « bae » ?

En savoir plus sur : - - -

Publié par Églantine le 19 Juin 2019
0