Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Confinement : Airbnb prend une décision radicale après la découverte de fêtes clandestines !

Publié par Colin le 12 Nov 2020 à 18:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Début novembre, Airbnb a supprimé ou suspendu près de 900 annonces sur son site pour prévenir des fêtes illégales. L’entreprise a également bloqué 30 500 réservations, en raison de plaintes d’infractions de son règlement. La plateforme de location de particulier à particulier souhaite éviter ainsi les comportements inappropriés face au Covid-19.

A lire aussi : Airbnb : dites aurevoir aux fêtes sauvages dans les locations !

Airbnb sévit face aux imprudences

Alors en pleine seconde vague épidémique en Europe et en France, Airbnb a publié un communiqué ce jeudi 12 novembre afin de faire face aux comportements inappropriés. Les fêtes étant interdites par la plateforme depuis le 20 août, de nouvelles restrictions vont être mises en place. En France, près de 900 annonces ont été supprimées ou suspendues suite à l‘interdiction des fêtes.

Airbnb cible les jeunes, « plus de 30 500 demandes de réservations ont été bloquées en France suite aux nouvelles restrictions qui limitent certaines réservations effectuées par des personnes de moins de 25 ans à proximité de leur domicile. » L’entreprise se veut responsable dans la gestion de ses activités face à la crise sanitaire : « des rappels de la politique « tolérance zéro » d’Airbnb ont été envoyés aux hôtes en France et dans tous les pays entrés dans une nouvelle phase de confinement. »

De nouvelles mesures préventives

En plus des annulations de réservations ou bien des annonces supprimées, Airbnb se veut préventif et met en place de nouvelles mesures afin d’éviter tout débordement. Tout d’abord, « la mise en place d’un service d’assistance dédié au voisinage permettant d’alerter les équipes Airbnb (signalements et/ou interrogations à propos d’un logement) qui pourront alors procéder à des enquêtes. »

Après plusieurs plaintes de fêtes clandestines à Paris cet été Airbnb agit au niveau local et a créé une adresse de contact afin que les maires de chaque arrondissement de la capitale puissent alerter la plateforme de location en cas de « comportements inappropriés ».

A lire aussi : Confinement : est-il possible de faire appel à des amis pour déménager?

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0