Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« La politique n’est pas un challenge TikTok » : Louis Louis Boyard fait scandale en lançant le « Blocus Challenge »

Publié par Elodie GD le 06 Mar 2023 à 17:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le mouvement contre la réforme des retraites ne cesse de se renforcer. Cette fois, c’est le député insoumis Louis Boyard qui fait parler de lui. Pour cause, il a lancé ce dimanche 5 mars le « BlocusChallenge » . Un challenge TikTok destiné aux lycéens et étudiants français, invités à manifester ce mardi 7 mars contre la réforme des retraites.

>> A lire aussi : Louis Boyard balance les coulisses de son clash avec Cyril Hanouna

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Louis Boyard, l’homme qui chuchote à l’oreille des Millennials

Jeune député de 22 ans, Louis Boyard n’est jamais à court d’idée pour rallier les Millennials à sa cause. Cette fois, il a eu l’idée d’un challenge TikTok, destiné à exprimer leur militantisme. Ce 5 mars, il a donc appelé les jeunes de sa communauté à se rallier au mouvement contre la réforme des retraites. Pour ce faire, il a posté une vidéo de 29 secondes sur Twitter.

Dans cette dernière, il a lancé le « BlocusChallenge », destiné à empêcher l’accès aux lycées et universités. « On s’attend à ce que tous les lycées et les universités soient bloqués » , a-t-il commencé, avant de poursuivre : « C’est pourquoi on lance le hashtag #BlocusChallenge : postez vos plus belles photos de blocus de lycée et d’université » . À l’issue de la journée de grève, un groupe de « bloqueurs » sera tiré au sort. Il sera ensuite « invité à visiter l’Assemblée Nationale avec nous » , comme l’explique le député dans sa vidéo.

>> A lire aussi : « On est derrière toi » : Booba a choisi son camp dans l’affaire Cyril Hanouna/Louis Boyard

« Le ridicule ne tue pas »

Si elle a trouvé écho auprès des jeunes, l’initiative de Louis Boyard n’est pas encouragée par ses pairs. Yaël Braun-Privet, la Présidente de l’Assemblée nationale, n’a d’ailleurs pas hésité à le recadrer via son compte Twitter. « L’Assemblée nationale n’est pas un prix de concours. La politique n’est pas un challenge TikTok » , a-t-elle écrit. « Vous devriez les servir, vous leur faites du mal. Respectez votre fonction, respectez votre institution, respectez les Français » , a-t-elle poursuivi, visiblement très remontée.

D’autres figures politiques, comme Valérie Pécresse se sont rangées du côté de la Présidente de l’Assemblée nationale. « J’ai décidé de porter plainte au nom de la Région Île-de-France contre Louis Boyard pour incitation au délit d’entrave et incitation à la violence » , a-t-elle publié sur Twitter.

Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, y est, lui aussi, allé de son petit commentaire. « C’est consternant, ce n’est pas au niveau d’un parlementaire et de l’Assemblée nationale » , a-t-il déclaré. « Si le ridicule ne tue pas, le Parlement est de plus en plus affaibli par l’indignité des méthodes de la Mélanchonie » , a renchérit la député Renaissance, Charlotte Parmentier-Lecocq.

>> A lire aussi : « Louis Boyard est un… » : Cyril Hanouna réagit à l’amende historique de C8 (vidéo)

0