Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Guerre en Ukraine : quels sont les pays qui soutiennent la Russie de Poutine ?

Publié par Camille Lepeintre le 25 Fév 2022 à 12:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis hier matin, le climat entre la Russie et l’Ukraine s’est aggravé avec de nombreuses frappes aériennes et plusieurs bombardements sur le sol ukrainien. Si la France, le Royaume-Uni ainsi que les États-Unis ont fait part de leur soutien vis-à-vis des Ukrainiens, qu’en est-il des pays qui soutiennent la Russie ?

>>> À lire aussi : Guerre en Ukraine : la mystérieuse lettre « Z » présente sur les chars russes inquiète

La Chine, première puissance mondiale

Ces deux pays d’Asie ne sont pas en reste suite au conflit qui oppose la Russie à l’Ukraine. Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a indiqué qu’il comprenait les préoccupations de Vladimir Poutine, de quoi nous laisser penser que la Chine s’est rangée du côté de Moscou. Pékin a également accusé les États-Unis de « mettre de l’huile sur le feu » , suite à l’annonce de possibles sanctions à l’égard de la Russie. Cependant, la première puissance mondiale a toutes les raisons de ne pas s’immiscer dans le conflit en raison de ses relations déjà compliquées avec les Américains et l’Union européenne.

Poutine et la Chine

Deux pays, membres de l’OTSC soutiennent la Russie

La présence du Kazakhstan (ancienne république soviétique, indépendante depuis 1991), ainsi que du Bélarus au sein de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), dont fait partie la Russie, permettrait à ces deux pays d’entretenir un lien très fort avec Vladimir Poutine. Cet OTSC peut être comparé à une sorte de « petit OTAN » . Lorsque des émeutes ont touché le Kazakhstan en janvier dernier, la Russie s’était mobilisée pour leur venir en aide.

Pour ce qui est du Bélarus, le président, Alexandre Loukachenko, a déjà eu une discussion avec Vladimir Poutine ce mois-ci. Il affirmait que le Bélarus accompagnerait la Russie en cas d’attaque militaire.

Le Venezuela et le Brésil

Bien que l’Amérique du Sud soit un continent assez éloigné, certains pays ont aussi leur mot à dire. Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a annoncé à Vladimir Poutine, qu’il le soutenait dans ce conflit avec l’Ukraine. Il a rappelé une alliance historique entre leurs deux pays, en 2008, pour l’indépendance de l’Ossétie du sud.

Pour Jair Bolsonaro, le président du Brésil, il a toujours eu beaucoup d’estime pour Poutine qu’il voit comme « un homme fort » . Les relations étant déjà compliquées avec les États-Unis, depuis l’élection de Joe Biden, nul doute qu’il apporte un soutien considérable à la Russie. Les deux chefs d’État se sont d’ailleurs rencontrés samedi dernier, en pleine crise ukrainienne.

Brazil: President Putin visits Brazil

Mais aussi…

Cuba, qui a affirmé voir d’un très mauvais œil « l’expansion de l’OTAN » le 19 février dernier, considère la Russie comme un « pays frère » . De même que pour la Syrie, le ministre des Affaires étrangères Fayçal al-Meqad a indiqué qu’il « soutenait la décision russe » . Il affirme : « Ce que l’Occident fait actuellement contre la Russie est similaire à ce qu’il a fait contre la Syrie pendant la guerre terroriste » .

>>> À lire aussi : Conflit en Ukraine : Bientôt une Troisième guerre mondiale ?

0