Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : et si les vaccins ne suffisaient pas à mettre fin à la pandémie ?

Publié par Elisa le 13 Avr 2021 à 6:53

De plus en plus de scientifiques se demandent si les vaccins suffiront à stopper la pandémie. L’émergence de nouveaux variants est le danger principal.

olivier véran vaccination lundi plus 55 ans

>>> A lire aussi: Covid-19 : les tests naso-pharyngés pourraient en réalité s’avérer très dangereux

Cela fait déjà plusieurs mois que les campagnes de vaccination ont débuté dans la majorité des pays. Et si à la date du 12 avril plus de 95 millions de doses (première et seconde cumulées) de vaccins contre la Covid-19 ont été administrées dans toute l’Union européenne, les scientifiques s’inquiètent. En effet, avec l’émergence des nouveaux variants, ils sont nombreux à redouter que les vaccins ne suffisent pas à mettre fin à la pandémie.

Les variants plus puissants que les vaccins ?

En effet, l’épidémiologiste Antoine Flahault a affirmé au Journal du dimanche que « tout miser sur le vaccin pour sortir de la crise paraît (être) un pari hasardeux. Et risqué« . Selon le directeur de l’Institut de santé globale de l’université de Genève, trois hypothèses pourraient mettre en péril la campagne de vaccination.

« Si de nouveaux variants émergent et mettent en péril l’efficacité des vaccins ; si l’acheminement ne se fait pas au rythme voulu ; si les problèmes rencontrés par le vaccin AstraZeneca se posaient avec d’autres vaccins et remettaient en question l’adhésion de la population » , explique l’expert à l’hebdomadaire.

>>> A lire aussi: Covid-19 : le plan que prépare le gouvernement !

Des chiffres alarmants

Mais pour le Pr Flauhault, l’une des meilleures stratégies pour stopper cette pandémie reste la fermeture des écoles. « L’arrêt des activités des adultes est important, mais un autre grand vivier est celui des écoles (…) Si les contaminations redescendent en France, il faudra maintenir l’effort au-delà des vacances de printemps. On n’a pas encore cassé la courbe au niveau national » , indique-t-il au Parisien.

En effet, les chiffres restent très élevés en France. A la date du dimanche 11 avril, plus de 34 000 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés dans le pays ainsi que 178 décès. Les hôpitaux sont également sous tension avec plus de 13 000 nouveaux patients ces sept derniers jours.

>>> A lire aussi: Covid-19 : les riches très bientôt taxés pour sortir de la crise économique ?