Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

« C’est dégueulasse » : Total communique officiellement les salaires de ses grévistes… Et ça fait jaser !

Publié par La rédaction le 12 Oct 2022 à 10:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La crise de la pénurie de carburants continue de sévir. Prise dans un ventre-mou, la situation actuelle entre les grévistes des raffineries et les grands groupes n’avance clairement pas. Et nous sommes bien loin d’en voir le bout… Campées sur leur position, les deux parties ne semblent même plus dialoguer. Total, ces derniers jours, a même pris la décision de communiquer officiellement le salaire moyen des grévistes. Une somme qui choque, tout comme la pratique.

Publicité

>>> À lire aussi : En pleine pénurie de carburants, des délinquants s’emparent d’une station-service… et choisissent qui peut se servir

Total met le feu aux poudres en pleine pénurie

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

La pénurie de carburants est un événement dont beaucoup de Français se souviendront. Tant sa durée s’allonge… Et ce n’est pas prêt de s’arranger ! Alors que les salariés des raffineries sont en grève depuis plusieurs semaines, réclamant, notamment, une augmentation de 10% de leur salaire, les grands groupes, à l’image de Total, n’ont clairement pas l’intention de céder.

Publicité
total salaire degueulasse rmc

Sur RMC, Périco Lagasse s’est insurgé sur la manière de faire de Total.

En effet, 10% est un chiffre qui, il faut le dire, parait assez énorme pour une augmentation. D’autant plus lorsqu’on découvre les informations récemment communiquées par Total. Selon l’enseigne, un salarié d’une raffinerie gagne, en moyenne, près de 4.300 euros mensuels, s’élevant même à 5.000 euros avec l’ensemble des primes qu’ils peuvent toucher. Des sommes qui, ajoutées aux 3,5% d’augmentation déjà touchée en janvier, peuvent relativement interpeller à l’heure où une grande partie du pays est à l’arrêt pour cause de pénurie.

>>> À lire aussi : Pénurie de carburants : que compte faire Macron ?

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Le fond, ok. La forme, à revoir.

Publicité

Si, pour beaucoup de Français, Total a plutôt raison sur le fond, la forme, en revanche, est plutôt mal choisie. Et sur le plateau de la célèbre radio RMC, on s’est insurgé : « Je ne soutiens pas aveuglément ce qu’il se passe au niveau des salariés. Mais il n’y a que les voyous et les salauds qui utilisent le salaire moyen dans un débat ». Forcément, le discours a également été bien différent du côté des salariés responsables de cette pénurie. Pour eux, le salaire donné par l’enseigne « ne correspond absolument pas aux feuilles de paye » qu’ils peuvent recevoir. La parole de l’un… contre celle de l’autre.

>>> À lire aussi : Pénurie de carburants : un homme a été poignardé devant ses enfants pour avoir doublé une voiture à la station-service…

Source : RMC

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.