Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Disparition d’Émile : Nouveau rebondissement suite aux perquisitions, le pire est envisagé

Publié par Elodie GD le 14 Nov 2023 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Maintenant quatre mois qu’Émile n’a plus donné signe de vie. Étant donné l’âge de l’enfant, les enquêteurs ne sont pas très optimistes. Pour autant, cela ne les empêche pas de poursuivre leurs recherches. Récemment, ils ont effectué pas moins de 36 nouvelles perquisitions. Malheureusement, les nouvelles ne sont pas bonnes.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Disparition d’Émile : Cet appel téléphonique qui intrigue les enquêteurs

Disparition d’Émile : les pires scénarios envisagés

La suite après cette vidéo

Les mois passent et l’espoir s’amenuise. Pourtant, beaucoup espéraient une issue positive à l’affaire, qui fait les gros titres depuis juillet dernier. Âgé de deux ans et demi, Émile se trouve en vacances chez ses grands-parents quand il échappe à leur vigilance.

La suite après cette publicité

Aperçu par deux témoins peu après avoir quitté le domicile familial, le garçonnet n’a pas été retrouvé depuis. Intrigués, les enquêteurs ont, au départ, concentré leurs recherches dans un périmètre restreint, l’âge et la taille de l’enfant ne lui permettant pas de se déplacer sur de trop longues distances.

Seulement, après plusieurs semaines, il a fallu se rendre à l’évidence et surtout envisager des scénarios plus sombres que ceux privilégiés au début des investigations.

Émile : ces nouvelles recherches qui n'ont rien donné
La suite après cette publicité

À lire aussi : Disparition d’Émile : La maison de ses grands-parents de nouveau perquisitionnée

Nouvelles perquisitions chez les proches de la famille

Parmi eux, la piste de l’enlèvement, mais aussi celle du meurtre avec préméditation ou encore des violences intrafamiliales. Des pistes que les enquêteurs continuent d’explorer.

La suite après cette publicité

C’est pourquoi les gendarmes de la section de Marseille ont récemment effectué 36 nouvelles perquisitions chez les proches du petit garçon. Elles concernent des personnes résidant au Vernet, mais aussi dans les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes, la Loire, l’ouest de la France et même la région parisienne.

Lors de ses perquisitions, ordinateurs et téléphones ont été saisis. L’objectif : trouver des éléments permettant de faire avancer l’enquête. Malheureusement, pour l’instant, rien n’a permis d’en apprendre davantage.

À lire aussi : Le petit Emile « renversé » par un tracteur ? La piste se précise…

La suite après cette publicité