Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Panique à l’Élysée : Emmanuel Macron visé par un homme

Publié par Romane TARDY le 30 Nov 2022 à 11:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après le départ d’une ministre au gouvernement, un autre événement est venu perturber l’Élysée. Le Canard Enchaîné a révélé qu’un inconnu a réussi à pénétrer dans le palais.

À lire aussi : Emmanuel Macron : ce soutien qui a du mal à passer…

Intrusion à l’Élysée : le président était sur place

Alors qu’Emmanuel Macron pourrait finalement être réélu en 2027, le président fait face à de nombreuses difficultés. En plus des nouvelles investigations à son encontre, le chef de l’État aurait pu courir un grand danger en septembre dernier.

En effet, Le Canard Enchaîné a révélé qu’un inconnu est parvenu à pénétrer dans l’Élysée le vendredi 28 septembre dernier. Il s’est même approché du bureau du président. L’homme a réussi à détourner les policiers présents devant le portail du palais. Il a bien choisi son moment pour tenter son intrusion : il a attendu la relève de la Garde républicaine. Celle-ci filtre habituellement les entrées à l’Élysée.

Une fois passé les gardes, l’individu a traversé la cour d’honneur et est entré dans le bâtiment. Il s’est alors dirigé vers le bureau présidentiel. Il est parvenu à se faufiler juste en bas des escaliers qui y mènent. Emmanuel Macron était alors en réunion : il dirigeait un conseil de défense, mais dans une autre aile du palais de l’Élysée.

C’est finalement un huissier qui s’est rendu compte de cette intrusion. L’homme a été arrêté et emmené au commissariat du 16ème arrondissement. On ne sait pas grand-chose sur cet individu : il est inconnu des services de police.

À lire aussi : « Il nous fait le Seb la frite » : La nouvelle vidéo humoristique d’Emmanuel Macron ne passe pas du tout (vidéo)

Que risque l’intrus ?

Il faut savoir que l’Élysée est considéré comme un bâtiment militaire. Toute intrusion est un délit passible d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende.

Ce n’est évidemment pas la première tentative d’intrusion à l’Élysée. Un homme avait tenté d’entrer dans le palais présidentiel en avril 2021. Il avait sauté au-dessus des barrières de sécurité aux abords du palais. Il était armé d’une bouteille et d’un tissu enflammé, mais il a été stoppé par les gardes à l’entrée.

À lire aussi : Vaccin : déclaration choc de Macron !

0