Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron de retour : cette annonce qui ne passe pas du tout

Publié par Romane TARDY le 01 Juin 2022 à 10:38

Emmanuel Macron est étonnamment discret depuis sa réélection. Ce mardi, il a fait une apparition remarquée à Cherbourg. Il en a profité pour faire une grande annonce.

Emmanuel Macron de retour

Mardi 31 mai, Emmanuel Macron a fait un déplacement remarqué à Cherbourg accompagné de la ministre de la santé Brigitte Bourguignon. Le président s’est rendu au centre hospitalier Pasteur. Il effectue ainsi son premier déplacement de terrain depuis sa réélection.

Alors que la crise du Covid-19 s’est calmé malgré une possible quatrième dose à l’automne et de nouveaux effets secondaires découverts, c’est bien le sujet de la santé qu’a voulu aborder le chef de l’Etat et notamment le système des soins d’urgence.

Emmanuel Macron a alors annoncé le lancement « d’une mission flash d’un mois pour faire la vérité des prix sur le sujet des soins non programmés » . Le président veut dès cet été « apporter des réponses très fortes pour consolider les urgences dans cette période » . Cette mission sera suivie d’une table ronde regroupant « tous les acteurs de la santé » .

« Dans les semaines qui viennent, nous allons objectiver les choses et passer en revue les manques existants. Grâce à la mission, nous allons faire un bilan très concret de la situation des systèmes d’urgences » , a déclaré Emmanuel Macron. 

Une annonce pour le domaine de la santé jugée insuffisante

Le président a ajouté vouloir lancer à partir de cet été une importante conférence sur la santé avec tous les acteurs concernés.

Pour rappel, les problèmes dans le monde hospitalier sont multiples : urgences engorgées, personnel surmené, manque de recrutement et de formation, salaire minim… La crise du Covid-19 a empiré la situation et ce n’est pas la variole du singe qui va arranger les choses. Pour certains, ces annonces du président sont bien insuffisantes. Pour Margaux de Frouville, cheffe du service santé de BFMTV, ce n’est plus l’heure « des conférences, mais de l’action » .

Elle n’est pas la seule à avoir exprimé son mécontentement. Des manifestants étaient présents en nombre devant l’hôpital.

Les critiques ont aussi fusé sur la toile, trouvant que le président s’y prend bien trop tard.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.