Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : la nouvelle décision radicale d’Emmanuel Macron qui vient de tomber

Publié par Quentin VIALLE le 19 Déc 2021 à 9:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chamboulement dans le calendrier d’Emmanuel Macron. Ce vendredi 17 décembre, l’Élysée a annoncé que le chef de l’Etat ne se rendrait finalement pas au Mali en raison de la crise du Covid-19.

De son côté, Jean Castex a également annulé son déplacement en Jordanie. On vous en dit plus dans la suite de cet article !

Covid-19 : Emmanuel Macron annule son déplacement au Mali

Emmanuel Macron devait initialement se rendre au Mali dans les prochains jours afin de célébrer Noël avec les troupes françaises et rencontrer le président de la transition, Assimi Goïta. Mais l’Élysée a finalement annoncé, ce vendredi 17 décembre, l’annulation du déplacement du chef de l’Etat français en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. Une décision prise à l’issue d’un conseil de défense sanitaire.

« Cette décision a été prise dans un souci de cohérence entre les mesures annoncées au niveau national et l’agenda international du président, et dans un souci de ne pas exposer notre dispositif militaire dans un moment de dégradation de la situation sanitaire en métropole », a ainsi indiqué l’Elysée.

Les dernières infos Covid-19 à consulter :

>>> Le Conseil Scientifique invite le gouvernement à instaurer un couvre-feu pour la fin d’année

>>> Un pass-sanitaire pour aller travailler ? Le gouvernement ne l’exclut pas !

>>> Un pays décide de se reconfiner de façon stricte jusqu’au 14 Janvier face à Omicron

Covid-19 : Emmanuel Macron annule son déplacement au Mali

@emmanuelmacron

Une organisation difficile

Il y a quelques jours, Paris avait annoncé qu’Emmanuel Macron devait se rendre à Bamako ce lundi afin de rencontrer Assimi Goïta, le tout dans un climat tendu entre Paris et le groupement militaire au pouvoir depuis 2020. Le lendemain, le président français devait partir sur la base de Gao, actuellement en pleine réorganisation, avec des soldats français déployés au sein de la force antijihadiste française Barkhane.

Lors de ce déplacement au Mali, Emmanuel Macron souhaitait la venue des présidents en exercice de la Communauté economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, notamment Nana Akufo-Addo, président ghanéen, et le Tchadien Mahamat Idriss Déby Itno. Une demande rejetée par les autorités maliennes, ce qui a vraisemblablement rendu encore plus difficile le déplacement du chef de l’Etat.

>>> A lire aussi : « Je reçois des dizaines de menaces de mort par jour » : Olivier Véran fait de surprenantes confidences (vidéo)

Source : France24
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0