Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron : Cette grande initiative qu’il va prendre

Publié par Alicia Trotin le 14 Avr 2023 à 19:02

Si le verdict sur la réforme des retraites doit être rendu ce vendredi 14 avril, Emmanuel Macron compte tout de même s’investir personnellement pour les prochains jours. Avec l’agitation politique de ces dernières semaines, il est temps pour le Président de la république de prendre une grande initiative.

À lire aussi : Retraite : Elisabeth Borne fait une annonce qui laisse perplexe

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron prêt à discuter

Après plusieurs mois de chaos social, Emmanuel Macron aurait pris une grande décision politique. Absent ces dernières semaines en raison de déplacements politiques, le président va se mettre au contact du peuple français.

« Les Français ont besoin de le revoir passer du temps auprès d’eux, il doit reprendre son bâton de pèlerin. Quand il est au contact, c’est là où il est le meilleur (…) De toute façon, il se fera secouer. Il faut qu’il y aille et qu’il assume pleinement. »

Pierre Cazeneuve, député des Hauts-de-Seine – Gala
LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Alors que l’avenir de la loi est actuellement en jeu, il a déjà prévu l’après Conseil Constitutionnel, et compte bien se rendre disponible. Le député a expliqué le plan du président pour ce week-end.

« Laisser passer le week-end pour savoir comment s’exprimer ensuite devant les Français »

À lire aussi : « Ce n’est pas l’âge de la retraite qu’il faut changer » : DSK dénonce les erreurs d’Emmanuel Macron

Des voyages peu concluants

Ces derniers jours, les voyages politiques du Président français n’ont pas été particulièrement bien perçus. Si son intervention sur la situation délicate entre la Chine et Taïwan a été particulièrement mal vue par les Américains, cela n’a pas été mieux aux Pays-Bas.

En effet, Emmanuel Macron a été hué par des étudiants lors de son dernier discours. Même de retour au pays, l’accueil n’a pas été meilleur. En effet, la cote de popularité du président aurait dangereusement chuté. Pourtant, il se défend et nie être face à une crise démocratique.

« Qu’un président élu avec une majorité élue, certes relative, cherche à mener à bien un projet qui a été porté démocratiquement, ça ne s’appelle pas une crise démocratique. » 

À lire aussi : « Il faut laisser reposer » : Elisabeth Borne met des distances avec Emmanuel Macron

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.