Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron : cette mauvaise nouvelle qui s’abat sur le président

Publié par Romane TARDY le 17 Juin 2022 à 11:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron, qui pourrait préparer un coup bas pour cet été, attend de pied ferme le résultat des législatives de ce week-end. Toutefois, il n’est pas assuré d’obtenir la majorité absolue selon les derniers sondages. Une mauvaise nouvelle pour le président car cela pourrait par la suite impacter ces prises de décisions.

Emmanuel Macron en danger pour les législatives

Emmanuel Macron espère avoir la majorité absolue avec Ensemble lors du second tour des législatives ce week-end. Toutefois, rien n’est moins sûr ! Nupes, l’union des gauches, est au coude-à-coude avec le parti présidentiel dans les intentions de vote. Pour obtenir la majorité absolue, le parti d’Emmanuel Macron doit obtenir au moins 289 sièges.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Selon le sondage par Elabe pour BFMTV, l’Express avec SFR, cela ne sera pas forcément le cas. Ensemble devrait obtenir entre 255 et 295 sièges. De son côté, Nupes pourrait parvenir à 150 sièges voire même monter à 200.

Ainsi, le parti présidentiel serait bien moins fort à l’Assemblée qu’en 2017, entre 55 et 95 sièges de perdus. Emmanuel Macron ne devrait donc pas autant convaincre que lors de son arrivée à la tête de l’Etat. Cinq ans de présidence ça laisse des traces ! Celui qui vient de se rendre en Ukraine pourrait alors avoir du mal à mettre en place ses réformes avec une Assemblée si divisée. On pense notamment à la question des retraites ou du pouvoir d’achat.

A droite, l’hécatombe continue. Après l’échec cuisant de Valérie Pécresse à la présidentielle, les Républicains et l’UDI n’obtiendraient pas plus de 75 sièges, soit presque deux fois moins qu’en 2017. Pour Marine Le Pen, à l’inverse, un petit progrès est possible. Le Rassemblement national pourrait se voir attribuer près de 50 sièges alors qu’en 2017 le parti d’extrême droite n’en avait même pas une dizaine.

Une perte de confiance évidente

Un second sondage de Ipsos-Sopra Steria pour Radio France et France Télévisions, publié ce vendredi, ne garantit pas non plus la majorité absolue au parti d’Emmanuel Macron. Selon ce dernier, Ensemble pourrait compter entre 265 et 305 sièges. La Nupes pourrait alors espérer entre 140 à 180 députés.

Les Français ont vraiment perdu confiance en Emmanuel Macron et ne souhaitent donc pas qu’il ait la majorité absolue à l’Assemblée. Seulement 53% des sondés souhaiteraient que le président obtienne la majorité pour pouvoir appliquer sa politique. Pour 46%, il faut que la gauche soit victorieuse voire même que Jean-Luc Mélenchon devienne Premier ministre et éjecte alors Elisabeth Borne.

Verdict dimanche soir !

0