Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une bombe russe lâchée sur la Pologne : la Troisième guerre mondiale sur le point d’éclater ?

Publié par Lucas Obin le 16 Nov 2022 à 11:49
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La Pologne s’est réveillée dans la terreur, ce mercredi 16 novembre. Et pour cause… Alors que la guerre entre l’Ukraine et la Russie bat toujours son plein, une ville polonaise frontalière, Przewodow, a été frappée de plein fouet par une bombe à la tombée de la nuit, ce mardi 15 novembre. L’origine du missile meurt*ier, identifié par les forces polonaises, ne cesse d’inquiéter : il s’agirait d’une « fabrication russe » . C’est officiel : la guerre pourrait désormais frapper l’Union Européenne !

>>> À lire aussi : « L’occident n’est pas en mesure de diriger le monde » : Vladimir Poutine prêt à déclencher une guerre mondiale ?

Et si la Troisième Guerre mondiale s’apprêtait à frapper ?

Cette question demeure sur le bout de la langue de nombreuses personnes depuis cette triste soirée du mardi 15 novembre. En effet, il y a plusieurs heures, une bombe s’est écrasée sur le sol de la ville de Przewodow, en Pologne. Pour l’heure, les autorités polonaises ont recensé la disparition de deux personnes. Ce triste événement, dont les soupçons n’ont cessé de grandir jusqu’à l’officialisation de l’origine du missile, n’amène rien d’encourageant… Bien au contraire.

Rapidement, la Pologne et son ministère des Affaires Étrangères ont été catégoriques : la bombe meurtrière est un « missile de fabrication russe » . Autrement dit : est-il arrivé là par hasard ou, au contraire, est-ce un acte délibéré de la part de la Russie et de son dirigeant, Vladimir Poutine ?

>>> À lire aussi : Vladimir Poutine : moins 8 kilos, violente toux et nausées… Sa santé va de mal en pis !

bombe pologne russie troisieme guerre mondiale vladimir poutine

La Russie va devoir rendre des comptes à la Pologne

Dans la nuit, la Pologne, membre de l’Union Européenne et de l’OTAN, a expliqué avoir reçu l’ambassadeur de Russie pour obtenir « des explications détaillées » . Un tel acte se veut donc tristement symbolique : en attaquant le pays polonais, la Russie s’attaquerait directement à l’Occident. Et pour cause : plusieurs dizaines de militaires occidentaux s’y trouvent au quotidien.

Vladimir Poutine, dont les actes continuent d’interroger, parais ainsi dans une situation étroite : soit il met un terme à ce conflit, soit il prend le risque de voir entrer en guerre, aux côtés de la Pologne, les plus grandes puissances occidentales que sont la France, les États-Unis, l’Allemagne ou encore… la Grande-Bretagne. La Troisième Guerre mondiale n’a-t-elle jamais été aussi proche ?

>>> À lire aussi : Poutine destitué : La guerre pourrait continuer sans lui

Source : France Info
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0