Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Poutine destitué : La guerre pourrait continuer sans lui

Publié par Alicia Trotin le 18 Oct 2022 à 14:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que les rumeurs sur la santé de Vladimir Poutine continuent de se propager, son ancien conseillé Boris Bondarev s’est livré sans secret au magazine américain Foreign Affairs. Il confie que la guerre engagée pourrait engendrer une crise économique dans le pays, poussant l’actuel chef du pouvoir, vers la porte de sortie.

À lire aussi : Vladimir Poutine est plus que jamais à la limite de l’attaque nucléaire…

Un avenir sombre pour la Russie

L’hypothèse d’une Russie sans Poutine pourrait être une vision encore plus sombre que si le chef du pays restait. Ce sont les confessions de l’ancien membre du gouvernement russe, Boris Bondarev, ancien conseiller à la mission russe auprès de l’ONU, à Genève.

En mai dernier, il a démissionné de ce poste et est devenu le plus haut diplomate à partir de lui-même du Kremlin. Il a expliqué au magazine américain que les membres du Kremlin sont majoritairement issus des services de sécurité.

Vladimir Poutine

« Mais personne en Russie n’a sa stature et le pays entrerait probablement dans une période de turbulences politiques. Il pourrait même sombrer dans le chaos » .

Décrivant le fonctionnement lunaire du Kremlin, l’ex-conseiller pour l’ONU explique notamment que l’objectif du gouvernement est de nourrir la propagande du pays.

 » Moscou voulait qu’on lui dise ce qu’il espérait être vrai et non ce qui se passait réellement. Partout, les ambassadeurs ont compris le message, et ils ont rivalisé pour envoyer les câbles les plus exagérés« 

Il a ajouté que si Poutine était chassé du pouvoir, l’avenir de la Russie serait profondément incertain. Pour lui, il est fort probable que son successeur essaie de poursuivre la guerre.

À lire aussi : « Se débarrasser de Poutine » : le président russe plus en danger que jamais ?

En cas de destitution : que se passerait-il ?

Boris Bondarev souligne l’importance de ne pas offrir un cessez-le-feu au conflit Ukraine-Russie, en effet cela permettrait au dirigeant russe de réarmer ses soldats.

« Il n’y a qu’une seule chose qui puisse vraiment arrêter Poutine, c’est une déroute complète » .

Il alerte également sur ce qu’il se passerait si Vladimir Poutine était destitué. Un avenir peu radieux qu’il faudrait prendre en compte avec beaucoup de précautions.

« Les Russes pourraient s’unifier derrière un leader encore plus agressif que Poutine, provoquant une guerre civile, davantage d’agressions extérieures ou les deux » .

Pour Boris Bondarev, il est essentiel que l’Occident comprenne les erreurs du passé. En cas d’échec ou de départ de Poutine, l‘important serait de ne pas humilier la Russie comme après la guerre froide et envisager d’aider ce pays.

À lire aussi : « Il a perdu la guerre » : l’avenir de Vladimir Poutine serait scellé…

0