Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron au plus mal : la chute continue

Publié par Romane TARDY le 21 Avr 2023 à 10:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron est très impopulaire depuis le passage en force de la réforme des retraites. Son allocution de lundi n’a rien arrangé. La chute continue !

À lire aussi : Emmanuel Macron fait une grande annonce sur les salaires

Emmanuel Macron, plus impopulaire que jamais

Lundi, Emmanuel Macron a pris la parole lors d’une allocution télévisée. Toutefois, il n’a pas convaincu. Depuis, il a repris les déplacements, mais l’ambiance est à chaque fois tendue. Bruit de casseroles, cris contestataires, le président doit faire face à une impopularité grandissante.

emmanuel macron
LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Si le peuple se fait entendre, les chiffres dévoilent les mêmes conclusions. La popularité d’Emmanuel Macron est en chute libre. Même si le président a affirmé ne pas être là pour « être aimé » , c’est quand même de mauvais augure pour la suite.

Emmanuel Macron, qui a assuré qu’il ne démissionnerait pas, a chuté dans le dernier sondage BVA pour RTL, mené les 18 et 19 avril auprès d’un échantillon de 1 002 personnes : il a atteint son niveau le plus bas, équivalent à celui qui avait été évalué durant la crise des gilets jaunes.

En effet, le chef de l’État ne comptabilise plus que 26% d’avis favorables. Les critiques vont alors de bon train. Le président est jugé « déconnecté » ou encore « hautain » .

À lire aussi : Emmanuel Macron surpris en train de chanter en pleine rue juste après son allocution

Marine Le Pen prend le dessus

De son côté, Elisabeth Borne, qui a toujours la confiance du président, ne se place pas beaucoup mieux. La Première ministre ne récolte que 27% d’avis positifs. C’est son plus mauvais résultat depuis son arrivée à la tête du gouvernement.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

La mobilisation ne serait donc pas près de se calmer. Le premier mai devrait être une date clé pour les manifestants. 63% des Français espèrent bien que la mobilisation se poursuive. 

Paris Match a également sondé les Français sur leur préférence politique. Une nouvelle fois, Marine Le Pen dépasse Emmanuel Macron. Seulement 42% des Français ont, à ce jour, affirmé préférer le président actuel à Marine le Pen. La chef de file du RN a récolté 47% des avis. Les 11% restants ne voulaient choisir ni l’un ni l’autre.

À lire aussi : Emmanuel Macron : Ses trois grands projets à venir