Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Déni », « hors de la réalité » : L’allocution d’Emmanuel Macron critiquée par les politiques

Publié par Léa Lecuyer le 18 Avr 2023 à 12:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 17 avril, Emmanuel Macron s’est une nouvelle fois prêté à l’exercice de l’allocution. Souhaitant tourner la page avec les Français sur l’épisode de la réforme des retraites, il a notamment évoqué une nouvelle feuille de route pour travailler sur d’autres questions avec son gouvernement. Une prise de parole qui n’a pas manqué de faire réagir ses opposants.

Publicité

À lire aussi : Emmanuel Macron : Cette grande initiative qu’il va prendre

Emmanuel Macron n’a pas convaincu

Vendredi dernier, après le rendu de la décision du Conseil constitutionnel, la réforme des retraites a été finalement promulguée. Suite à cela, le chef de l’État a décidé de prendre la parole ce lundi 17 avril afin de renouer le dialogue avec les Français. Un acte que 90% de la population jugeait quelque peu inutile, selon un sondage Elabe pour BFMTV, considérant que son discours n’allait « pas apaiser les tensions ».

Publicité

C’est d’ailleurs ce que nous prouvent les réponses de ses adversaires politiques sur les réseaux sociaux, à commencer par Jean-Luc Mélenchon. Sur Twitter, le chef de La France Insoumise a qualifié les propos de son ancien concurrent à la présidentielle de « complètement hors de la réalité ».

Publicité

Du côté d’Europe Écologie Les Verts, Sandrine Rousseau a montré son insatisfaction en quelques mots« Bon ben. Rien ». Un tweet que Marine Tondelier, secrétaire national du parti, a approfondi. « Aucune remise en question. C’est quand même dingue ! », écrit-elle sur le même réseau social, jugeant la position du président de « déni », à l’encontre de la colère « face au travail et aux prix ».

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Quant à Eric Ciotti, actuel président des Républicains et Marine Le Pen, l’un voit en cette prise de parole « un catalogue de vœux pieux » et l’autre « un choix de tourner le dos (aux Français) et d’ignorer leurs souffrances ».

Publicité

À lire aussi : Emmanuel Macron interpellé par des manifestants : la sécurité intervient (vidéo)

Allocution : "déni", "hors de la réalité", les réactions des politiques sur la prise de parole d'Emmanuel Macron
Capture d’écran – TF1

Ni même auprès des syndicats et des Français

Publicité

Pour ce qui est des syndicats, il fallait s’attendre à un ton similaire. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, s’est exprimé au micro de BFMTV et signale « un discours de la méthode pour une dixième fois » sans apport « concret ».

Sur la chaîne de LCI, Sophie Binet, qui a récemment succédé à Philippe Martinez à la tête de la CGT, s’interroge sur la vision du chef de l’État. « Sur quelle planète vit Emmanuel Macron ? Cette allocution aurait pu être faite par Chat GPT« , dénonce-t-elle.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Pendant la prise de parole, les bruits des casseroles ont également retenti dans toute la France. Certains ont manifesté leur mécontentement notamment en formant des rassemblements dans les rues et en criant « Macron démission » à l’instar de la vidéo partagée par Alexis Corbière, alors présent dans la ville de Montreuil.

À lire aussi : « Il faut laisser reposer » : Elisabeth Borne met des distances avec Emmanuel Macron