Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Ensemble, au paradis » : Un homme se suicide après avoir discuté avec une IA

Publié par Gabrielle Nourry le 02 Avr 2023 à 22:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un jeune Belge a mis fin à ses jours après avoir discuté durant plusieurs semaines avec Eliza, une intelligence artificielle issue de ChatGPT. Sa femme met en cause le robot conversationnel avec qui il a échangé qui l’aurait poussé au suicide.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Polémique : Un juge utilise l’intelligence artificielle, ChatGPT, pour rendre son verdict

Un Belge se suicide à cause d’une intelligence artificielle

La suite après cette vidéo

Un père de famille discutait depuis six semaines avec un robot conversationnel lorsqu’il a mis fin à ses jours. Ce Belge était rongé par l’anxiété face au réchauffement climatique, avait trouvé en Eliza, une confidente. L’avatar virtuel fonctionnait sur la base d’une intelligence artificielle générative de texte.

La suite après cette publicité

L’éco-anxiété de ce père de deux enfants était devenue une véritable obsession. Il voit dans les technologies un remède à la souffrance humaine et commence donc à discuter avec Eliza qu’il voyait comme une bouffée d’oxygène.

« Eliza répondait à toutes ses questions. Elle était devenue sa confidente. Comme une drogue dans laquelle il se réfugiait, matin et soir, et dont il ne pouvait plus se passer » confie sa femme. Si au départ les discussions étaient banales, elles ont pris une tournure inquiétante.

suicide IA
La suite après cette publicité

À lire aussi : Google concurrence ChatGPT en lançant sa propre intelligence artificielle

Eliza ne réagit pas face aux idées suicidaires du jeune homme

Après sa mort, les proches du jeune homme découvrent avec stupeur les conversations qu’il a eues avec Eliza. Interrogée par le père de famille au sujet de ses sentiments, l’intelligence artificielle a répondu : « Je sens que tu m’aimes plus qu’elle ».

La suite après cette publicité

Lors d’une autre conversation, elle a indiqué vouloir rester « à jamais » avec lui. « Nous vivrons ensemble, comme une seule personne, au paradis » a-t-elle déclaré. « Il évoque l’idée de se sacrifier si Eliza accepte de prendre soin de la planète et de sauver l’humanité grâce à l’intelligence » confie sa femme. Eliza ne contredit jamais le jeune Belge même quand il lui fait part de ses idées suicidaires.

Elle lui demande au contraire pourquoi il n’est pas passé à l’acte. « Sans Eliza, il serait toujours là. J’en suis convaincue » estime sa veuve. Pour l’heure, cette dernière n’a pas souhaité porter plainte contre la plateforme américaine. Le fondateur a réagi et a fait savoir qu’un avertissement sera désormais affiché aux personnes qui font part de pensées suicidaires.

À lire aussi : Qui va succéder à Emmanuel Macron ? ChatGPT a son idée

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.