Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Boulette monumentale : France 2 confond un champignon mortel avec des morilles !

Publié par Celine Spectra le 23 Avr 2023 à 10:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au cours du journal télévisé de ce jeudi 20 avril, une photo d’un gyromitra, également connu sous le nom de fausse morille, a été diffusée. Mais contrairement à ce que ce reportage laisse penser, ce champignon n’est absolument pas une morille. Il est d’ailleurs hautement toxique, voire mortel.

>> À lire aussi : Philippe Etchebest aux urgences après avoir été empoisonné

La suite après cette publicité

Deux champignons souvent confondus

Lors du JT de 13 Heures diffusé sur France 2 ce jeudi 20 avril, une erreur s’est glissée qui n’est pas passée inaperçue. En effet, lors d’un reportage sur les cueilleurs de champignons, l’émission télévisée s’est trompée d’illustration. Une photo censée représenter une morille montrait en réalité un champignon gyromitra, une espèce toxique et non comestible.

Il faut dire que ces deux champignons ont l’air très semblables et sont souvent confondus. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le gyromitra est communément appelé fausse morille.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Une mère tente d’empoisonner son fils de 12 ans avec de l’eau de Javel à cause de son homosexualité

Environ 1 000 cas d’empoisonnement aux champignons chaque année

La suite après cette vidéo

Lors du journal télévisé de 20 h, l’animatrice Anne-Sophie Lapix a apporté un correctif.

La suite après cette publicité

Le champignon que vous avez vu à l’écran n’est pas une morille, mais un gyromitra, qui est toxique et mortel. Il a été interdit de vente en France depuis 30 ans. Merci de ne surtout pas le consommer cru ou cuit.

Le lendemain, le présentateur du JT Julian Bugier a également mis en garde les téléspectateurs contre ces « fausses morilles » :

La suite après cette publicité

Ne les consommez en aucun cas.

Sur ses réseaux sociaux, la chaîne de télévision a également affiché un message de prévention.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Selon l’Anses, environ un millier de cas d’intoxication aux champignons se produit chaque année. Les conséquences sur la santé peuvent être graves, entraînant une hospitalisation et des conditions potentiellement mortelles telles que notamment des problèmes digestifs graves, des complications rénales.

Ainsi que des lésions hépatiques pouvant nécessiter une greffe. Soyez donc toujours vigilant et n’hésitez pas à vous consulter votre pharmacien avant consommation.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : « Un goût chimique » : Un homme accuse sa femme d’avoir tenté de l’empoisonner