Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Pénurie d’essence : Emmanuel Macron annonce la date du retour à la normale !

Publié par Victor Adan Vergara le 13 Oct 2022 à 11:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi 12 octobre, le président de la République, Emmanuel Macron, était l’invité de la nouvelle émission de France 2, L’Événement. L’occasion pour lui de parler d’affaires étrangères, mais aussi de la pénurie d’essence qui sévit en France.

À lire aussi : Interview d’Emmanuel Macron : Ce détail qui a dérangé les téléspectateurs

Emmanuel Macron annonce un retour à la normale dans le courant de la semaine prochaine

Durant son interview donnée à Caroline Roux, le chef de l’État a notamment promis la livraison de systèmes anti-aériens à l’Ukraine. Il a aussi fait part de son soutien aux manifestants en Iran. Emmanuel Macron est aussi revenu longuement sur le manque d’essence disponible en station-service.

En effet, ces derniers jours, d’importantes pénuries de carburant affectent le pays entier en raison d’un mouvement de grève dans plusieurs groupes pétroliers. 6 des 7 raffineries françaises étaient en grève mercredi. Dans les 6, deux sont des Esso-ExxonMobil et quatre sont du groupe TotalEnergies. Sur fond de superprofits des groupes pétroliers, les grévistes réclament une hausse des salaires.

emmanuel macron télé président france
Emmanuel Macron lors de l’émission L’événement, sur France 2

Lors de son entretien sur France 2, Emmanuel Macron appelle les entreprises pétrolières et les syndicats à faire des efforts pour lever les blocages. En attendant, le président annonce que les stations-service pourront à nouveau répondre aux demandes d’essence des Français « dans le courant de la semaine prochaine » . L’entourage du chef d’État a précisé à France Télévisions que la crise devrait se finir « d’ici 7 à 10 jours » .

À lire aussi : Pénurie d’essence : cette pratique bientôt interdite pour limiter les dégâts

Appelle « à la responsabilité » et potentiel réquisitionnent

Emmanuel Macron critique aussi l’attitude des syndicats qui sont à la base de ce mouvement social. Le chef de l’État demande à la CGT de permettre « au pays de fonctionner » . Il souligne qu’il est « pour la négociation, pas pour le blocage » . Il appuie aussi sur le fait que les pénuries n’ont « rien à voir avec la guerre » en Ukraine. Finalement, le président français appelle « à la responsabilité » des salariés, des syndicats et des dirigeants des entreprises. Ces entreprises qui ont fait des profits très élevés à la faveur de la crise de l’énergie.

Pour l’instant, les réquisitions se limitent aux sites d’Esso-ExxonMobil, car un accord a été trouvé entre la direction et les syndicats de l’entreprise. Pour l’instant, aucun accord n’a été possible chez Total. Emmanuel Macron, annonce que « si le dialogue social n’aboutit pas dans les prochaines heures » , il réquisitionnera. Les grévistes indispensables au déblocage du carburant des cuves vont donc être obligés de venir travailler. S’ils ne le font pas, ils pourraient être sanctionnés pénalement.

Emmanuel Macron, sera à nouveau l’invité de la deuxième édition de L’événement. Il évoquera cette fois-ci la politique intérieure française. L’émission sera diffusée le 26 octobre sur France 2.

À lire aussi : « Wonderbox plein d’essence » , « The Macron game » : la pénurie de carburant rend les internautes complètement fous

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0