Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Présidentielle 2022 : événement totalement inattendu dans les sondages…

Publié par Céline le 12 Nov 2021 à 12:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un nouveau sondage concernant les intentions de vote dévoilé ce 11 novembre par Odoxa-Saegus pour l’Obs marque le tout premier recul d’Eric Zemmour dans la course à la présidentielle.

Présidentielle 2022 : premier recul dans les sondages de Zemmour !

Image Youtube

>> À lire aussi : « Vous ne rentrerez pas à l’ENA » : Un ancien professeur d’Eric Zemmour balance sur son passé à l’école (vidéo)

Premier recul dans les sondages de Zemmour !

Est-ce que le vent serait actuellement en train de tourner pour Eric Zemmour ? En effet, il s’avère que le polémiste est en recul de 1 à 2 points dans les intentions de vote. Ceci a été révélé par un récent sondage publié ce jeudi soir. Pour la première fois, il est donc en recul dans le sondage. Il obtient désormais 14 à 14,5% d’intentions de vote au premier tour. Ainsi, le polémiste ne serait donc plus présent pour le second tour de l’élection présidentielle.

Marine Le Pen creuse l’écart avec Éric Zemmour, et le devance désormais d’au moins quatre points dans tous les scénarios possibles. Elle obtient, en effet, entre 18 et 19% d’intentions de vote au premier tour. 

>> À lire aussi : Affaire Zemmour / Hapsatou Sy sur les prénoms : cette vidéo très compromettante pour Thierry Ardisson vient d’être dévoilée 

Un combat très serré à droite

Par ailleurs, il est force de constater que le combat est toujours extrêmement serré à droite… En effet, aucun des candidats ne se détache vraiment. Alors que Xavier Bertrand plafonne puis finit par reculer à 12%, Michel Barnier et Valérie Pécresse le suivent à 9%. Le suspens reste donc complet chez Les Républicains.

À gauche, rien de nouveau non plus… Les sept candidats plafonnent à 26,5%, alors que l’actuel Président de la République, Emmanuel Macron recueillerait à lui seul 25% des voix. Pour l’heure, il est donc tout à fait possible de s’imaginer un nouveau duel Macron-Le Pen.

>> À lire aussi : « Je ne compte pas enlever le moindre droit aux femmes, au contraire », affirme Eric Zemmour sur CNEWS (vidéo)

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0