Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

La solution pour éradiquer le Sida ? Une avancée scientifique spectaculaire

Publié par Benjamin le 21 Déc 2018 à 11:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des chercheurs de l’institut Pasteur ont réussi à détruire des cellules infectées par le VIH. Cette avancée scientifique pourrait être un pas vers la guérison de la maladie.

Publicité

 

Institut Pasteur

 

Vivre avec le Sida

Publicité

Aujourd’hui il est possible de vivre avec le VIH. Cependant les personnes infectées doivent prendre des antirétroviraux à vie permettant de bloquer la maladie. Le Sida s’attaque aux cellules immunitaires, les lymphocytes, et empêche le patient de se protéger face aux maladies qui l’entourent.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

 

Ce qu’ont trouvé ces chercheurs c’est pourquoi seulement certains lymphocytes étaient attaqués par le virus. Les études ont montré que certaines cellules consomment plus de glucose que d’autres, et ce sont ces cellules qui sont plus aptes à se faire attaquer. Les chercheurs ont donc décidé de bloquer l’activité des lymphocytes infectés et le résultat fut concluant puisque le virus ne s’y est pas attaqué. Les lymphocytes sont donc parvenus à bloquer l’infection.

Publicité
SIDA

 

A lire aussi :Deux ans après a commercialisation, voici tout ce qu’il faut savoir sur la PrEP, la « pilule anti-SIDA »

 

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Une potentielle solution pour éradiquer le Sida

« Ces travaux représentent un pas important vers la considération d’une rémission possible grâce à l’élimination des cellules réservoirs. » indique l’Institut Pasteur dans un communiqué. Cependant il reste encore du chemin avant d’arriver à une application pour l’Homme selon le professeur Jean Pierre Molina : « On n’en est pas là encore aujourd’hui. C’est une première étape importante qui ouvre la voie à des progrès futurs mais on est loins d’une application à l’homme, même si on a une piste tout à fait intéressante. ». 

 

Publicité

Les travaux n’ont pour l’instant été observés que sur des cellules in vitro et certains patients, ce qui limite son application sur l’Homme. Cependant rien n’est perdu, même si nous ne sommes pas à l’aube d’une guérison du virus du Sida, les résultats restent très encourageants« Ça laisse entrevoir des pistes intéressantes mais il va falloir confirmer, en laboratoire puis chez l’homme » ajoute le scientifique.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.