Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin Pfizer : Cette annonce qui pourrait tout bouleverser

Publié par Sacha JOUANNE le 16 Avr 2021 à 10:07

Albert Bourla, PDG de l’entreprise américaine Pfizer, a annoncé lors d’une interview que toutes les personnes vaccinées avec son vaccin devront « probablement » recevoir une troisième dose. Il a également ajouté qu’elle devrait intervenir entre six mois et un an après l’injection des deux premières doses. Mais pour le moment, cela reste une hypothèse.

vaccin-pfizer-troisième-doses

>>> A lire aussi : Pfizer : le laboratoire annonce une TRÈS bonne nouvelle !

Une troisième dose du vaccin serait « probablement » nécessaire pour le PDG de Pfizer

C’est une annonce qui va surement bouleverser la campagne de vaccination ! Le PDG de Pfizer, Albert Boula, a déclaré qu’une troisième dose de son vaccin serait « probablement » nécessaire. Selon lui, elle devrait intervenir entre six mois et un an après les deux premières injections. « Une hypothèse vraisemblable est qu’une troisième dose sera probablement nécessaire, entre six et douze mois, et à partir de là, il y aura une vaccination à nouveau chaque année, mais tout cela doit être confirmé » , a-t-il expliqué lors d’une interview à la chaine de télévision américaine NBC.

Pour la confirmation ou non de cette hypothèse, Albert Bourla a également ajouté que « les variants joueront un rôle clé » . Il porte une attention particulière à ce phénomène. « Il est extrêmement important de réduire au maximum le nombre de personnes vulnérables au virus » , a confié le PDG de Pfizer au sujet des variants.

Les variants de la Covid-19 posent problème

Cette interview a été réalisée quelques heures après une prise de parole du Dr David Kessler, directeur de la cellule anti-Covid de l’administration de Joe Biden. David Kessler a notamment confié que les Américain devraient se préparer à recevoir un rappel de ce vaccin dans le but de les protéger contre les variants de la Covid-19. « Nous étudions la durée de la réponse des anticorps » , a-t-il confié devant les parlementaires américains, avant d’ajouter. « Elle semble forte mais elle connaît une certaine baisse et les variants sont un défi » .

Pour le moment, l’injection d’une troisième dose est seulement une hypothèse. Il faudra alors être attentif à la résistance des vaccins et notamment celui de Pfizer-BioNTech face aux variants de la Covid-19.

>>> A lire aussi : Covid-19 : Le vaccin russe Spoutnik V va-t-il bientôt arriver en France ?

Source : 20 Minutes
0