Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

C’est du jamais vu : un chat vient de mourir… de la grippe aviaire !

Publié par La rédaction le 26 Jan 2023 à 6:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

C’est la mauvaise nouvelle de ce début d’année : la grippe aviaire est de retour en France. Et le pire, c’est qu’elle revient en force ! Depuis plusieurs mois, près de cinq millions de volailles ont ainsi dû être exécutées. Mais le pire, dans tout ça, au-delà du chiffre forcément malheureux, c’est que la pathologie s’est attaquée à une espèce animale qui, jusqu’à maintenant, n’y avait jamais succombé. Il s’agit… du chat !

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Chat coupé en deux par un train : la réaction des chroniqueurs de TPMP choque la Toile (vidéo)

Un chat perd la vie à cause de la grippe aviaire

C’est difficile à croire et, pourtant, la vérité est telle. Dans les Deux-Sèvres, un couple a malheureusement été obligé de faire euthanasier son chat de 6 ans. En quelques jours, son état de santé s’était dégradé alors que le domicile du ménage se trouve juste à côté… d’un élevage de volailles contaminé par la grippe aviaire.

La suite après cette publicité

Chez le vétérinaire, personne n’imagine qu’il s’agit du virus. Et pourtant… Impossible à réaliser sur un animal vivant, le test relatif à une éventuelle contamination à la grippe aviaire a été réalisé sur le chat juste après son euthanasie. Et devinez quoi ? Le résultat affiche un taux positif. L’animal est donc bel et bien décédé des suites d’une contamination à ce virus de la souche dite H5N1.

>>> À lire aussi : Ce chat a été capturé… parce qu’il ressemble à un Lynx !

sauver chat meurtre (2)

Une première sur Terre

La suite après cette publicité

Si les spécialistes expliquent qu’il ne s’agit pas de la première contamination d’un animal d’une espèce différente que les volailles, c’est néanmoins la première fois qu’une issue mortelle est répertoriée. Depuis 2016, la nouvelle souche de type H5 fait d’énormes dégâts en France, en Europe et sur la Terre entière. Cependant, dans le cas de ce chat, les propriétaires de l’animal domestique crient à la mauvaise gestion… de l’élevage voisin. « La gestion de l’euthanasie a été très, très limite », expliquent-ils alors, confiant que plusieurs sacs de blouses contaminées avaient été déposés à proximité de leur domicile. Quelque chose nous dit que nous n’avons pas fini d’entendre parler de cette affaire…

>>> À lire aussi : Mordu par son chat il y a 4 ans, il succombe à une bactérie mangeuse de chair