Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Arnaque : attention si vous recevez une convocation de la police par mail !

Publié par Lucie le 01 Oct 2020 à 12:00

Soyez très prudent si vous recevez une convocation de police par mail. Cette nouvelle arnaque peut vous coûter très cher.

Une nouvelle méthode d’escroquerie via internet

Des habitants des Deux-Sèvres, en Nouvelle-Aquitaine, ont déjà été victimes de cette nouvelle ruse. En effet, les malfaiteurs ne manquent pas d’imagination pour attirer leurs victimes. Cette fois-ci, les escrocs ont décidé de se faire passer pour la police en envoyant de fausses convocations. Le mode opératoire de cette arnaque est très bien rodé. En effet, les escrocs envoient un mail à leurs victimes avec une fausse convocation de la police nationale les mettant directement en cause. En plus de la convocation, il est indiqué dans le mail qu’ils doivent prendre contact avec un fonctionnaire de police via une adresse mail non officielle.

À lire aussi : Paquets « plein de vide » : ces 7 marques qui trompent le consommateur avec cette pratique

Un message d’alerte

Après avoir pris connaissance de cette nouvelle arnaque, via le dispositif Cybergend79, la gendarmerie des Deux-Sèvres a publié un message d’alerte sur sa page Facebook, indique France Bleu. En effet, si vous recevez cette fausse convocation par mail, il ne faut surtout pas y répondre. Malheureusement, si vous répondez, vous risquez de payer une fausse amende, a expliqué la gendarmerie.

Sur sa page Facebook, la gendarmerie a déclaré : « Cybergend79 alerte sur une cyber’arnaque circulant actuellement sur le net et signalée en Deux-Sèvres. Il s’agit d’une fausse convocation de la police nationale vous incriminant faussement et vous priant de prendre contact avec un fonctionnaire de police par l’intermédiaire d’une adresse courriel non officielle. Si malheureusement vous vous êtes acquitté d’une « amende » par ce biais, alors vous êtes victime de cette arnaque »Par la suite, si vous êtes victime de cette escroquerie, les forces de l’ordre vous conseillent de prendre« RDV au commissariat ou à la gendarmerie pour déposer plainte« . 

Source : Planet

À lire aussi : Arnaque : il achète une Porsche, mais ne peut pas la conduire…