Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Étrennes 2024 : à qui devriez-vous donner et combien ?

Publié par Elodie GD le 05 Jan 2024 à 7:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Qui dit nouvelle année, dit étrennes. Les étrennes que certains rechignent à donner, tandis que ceux qui consentent à s’y coller se montrent parfois peu généreux. Mais combien faut-il donner et à qui ? On vous en dit plus !

À lire aussi : Nostradamus : Cette catastrophe qu’il avait prédite a eu lieu quelques heures après 2024

Les étrennes, une tradition qui se perd

Les dépenses sont loin d’être derrière nous en ce début d’année. En effet, la nouvelle année marque aussi la distribution des étrennes pour certains corps de métiers. Alors, à vos porte-monnaie parce que pompiers, concierges et facteurs comptent sur vous !

Pour commencer, il est recommandé de donner quelques billets aux concierges et gardiens d’immeuble. La raison ? Ces derniers réalisent des extras tout au long de l’année, alors même qu’ils pourraient s’en tenir au strict minimum. Ainsi, pour les colis et les lettres recommandées réceptionnées ainsi que pour les clés gardées le temps d’une courte absence, ils méritent un petit dédommagement.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Aux gardiens et concierges, il est recommandé de donner 10 % du prix du loyer. Une somme que certains rechignent à donner, préférant dédommager ces derniers autour de 5 % du prix du loyer. Pour ce qui est du minimum à donner, il faut éviter d’aller en dessous de 50 euros, comme le souligne l’économiste Gabriel Dolin, dans 20 Minutes. « Cela ne sonne pas très sérieux. Excepté pour les étudiants, pour qui cela peut passer. Mais donnez au moins une somme à deux chiffres » .

À lire aussi : Quelles sont les résolutions des Français pour 2024 ?

Ne pas oublier les pompiers, les facteurs et les baby-sitters

Autre profession qui récolte les étrennes en début d’année : les baby-sitters et dog-sitters. Deux professions pénibles, souvent exercées par des personnes ayant peu de revenus (étudiants, personnes travaillant à temps partiel). Avec ces deux professions, Gabriel Dolin recommande de ne pas hésiter à se montrer généreux. « Entre 25 et 50 euros pour une baby-sitter, et entre 10 et 20 euros pour la personne en charge de vos animaux, selon la fréquence où elle les garde » , précise-t-il.

Soucieux d’éviter aux employeurs la réputation de radins, l’économiste recommande de ne pas aller en deçà de 15 euros. « Sinon, autant ne rien de donner. Ce n’est pas un usage aussi convenu que pour les concierges par exemple, alors il vaut mieux ne rien donner si c’est pour donner si peu » .

Pour finir, il ne faut pas oublier les pompiers, et leur traditionnel calendrier. Une profession à laquelle il est sage de penser, car les étrennes peuvent contribuer à aider à leur réarmement. Il ne faut pas non plus oublier les facteurs, auxquels il est également d’usage de donner quelques billets.

« Entre 5 et 10 euros est une somme recommandée » , souligne l’expert. Il précise : « Je conseillerai de donner une somme supérieure à 2 euros comme strict minimum, d’autant plus qu’il y a transaction avec le calendrier » .

À lire aussi : Taxe foncière : Mauvaise nouvelle pour les Français en 2024