Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Impôts : attention cette date de déclaration a été décalée

Publié par Mia le 05 Août 2023 à 20:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après une annonce importante du gouvernement sur la fin de vie en France, ce dernier vient de faire une autre déclaration inattendue. L’État vient de dévoiler que la date de déclaration d’impôts des biens immobiliers a encore été déclarée.

Publicité

A lire aussi : Vous voulez réserver un train pour partir en vacances en dernière minute ? La SNCF a une bonne nouvelle pour vous

La déclaration d’impôts des biens immobiliers à faire avant le 10 août prochain

Il n’y a pas que le prix du timbre qui nous a surpris récemment. La dernière déclaration du ministère des Finances également.

Publicité

Pour cause, nous ne nous attendions pas à un autre report de la date butoir pour la déclaration d’impôts des biens immobiliers. Habituellement, le gouvernement ne propose pas de nouveaux délais.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Heureusement pour les retardataires, la date limite de déclaration est passée du 30 juin au 31 juillet, puis au 10 août 2023.

Si vous êtes propriétaire d’un ou plusieurs logements, vous avez donc jusqu’au 10 août à minuit pour faire votre déclaration en ligne.

Publicité

« Pour permettre à tous les propriétaires une déclaration sereine et pour assurer une juste taxation des contribuables, le service Gérer mes biens immobiliers recueillera les déclarations jusqu’au 10 août » , explique le ministère.

declaration impots biens immo (2)

A lire aussi : Emmanuel Macron : ses déclarations sur les familles monoparentales ne passent pas du tout

Publicité

Une grosse amende vous attend en cas de retard conséquent

Pour rappel, tout retard vous expose à une amende lourde : 150 euros par bien immobilier non déclaré. N’attendez donc pas le dernier moment.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Toutefois, comme déclaré par le gouvernement, ce dernier devrait faire preuve de laxisme pour cette année. Et heureusement.

Publicité

« S’agissant d’une nouvelle procédure, la direction générale des Finances publiques fera naturellement preuve de bienveillance envers les retardataires de bonne foi, et rappelle qu’aucune pénalité ne sera appliquée cette année » , a écrit le ministère.

A lire aussi : Rentrée scolaire : mauvaise nouvelle pour les familles

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.