Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Pôle emploi : Vos données ont peut-être été volées

Publié par Fanny Jacob le 25 Août 2023 à 9:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pôle emploi fait souvent parler de lui. Dernièrement, c’était à cause de ses méthodes de recrutement. Maintenant, on parle de vol de données. Si vous êtes inscrit chez Pôle emploi, vos données personnelles ont peut-être été dérobées comme celles de 10 millions de personnes.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Vous voulez une prime de 6000 euros versée par l’Etat ? Voici l’astuce pour en bénéficier

Les données de 10 millions de personnes inscrites à Pôle emploi volées

Après la révélation de nombreuses données bancaires des inscrits Pôle emploi auprès des conseillers, l’agence fait encore parler d’elle et fait scandale.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Pour cause, la célèbre agence pour l’emploi en France, intimement liée à l’État, a été la victime d’une fuite importante de données personnelles.

La fuite viendrait d’un des prestataires de Pôle emploi, Majorel, entreprise chargée de la numérisation et du traitement des données des demandeurs d’emploi inscrits.

Les données de 10 millions de personnes auraient été volées « impliquant un risque de divulgation de données personnelles de demandeurs d’emploi » , explique un communiqué.

La suite après cette publicité
Pôle emploi données (2)

A lire aussi : Emmanuel Macron : cette nouvelle phrase sur l’emploi qui fait polémique

Êtes-vous concerné par ce vol massif de données ?

La suite après cette publicité

Apparemment, les données sensibles visées étaient les noms, prénoms et numéros de sécurité sociale.

Des chômeurs actuellement inscrits et d’anciens chômeurs seraient concernés. Le communiqué précise que les personnes concernées par le vol sont « celles inscrites à Pôle emploi en février 2022 » . Mais aussi « celles en cessation d’inscription depuis moins de 12 mois à cette date-là » .

Une plainte a donc été déposée et un signalement a ainsi été fait à la CNIL, ce 23 août 2023. « Il n’y a aucun risque sur l’indemnisation et l’accompagnement » , tempère le communiqué.

La suite après cette publicité

L’agence qui fait des fêtes internes très coûteuses devrait alors vous prévenir sous peu si vos données sont concernées.

A lire aussi : Alcool, voyage, santé : Ces nouvelles taxes envisagées par le gouvernement

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.