Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Pouvoir achat : quels Français pourront bénéficier de l’aide exceptionnelle à la rentrée ?

Publié par FJ le 05 Août 2022 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis quelques mois maintenant, la France fait face à une baisse du pouvoir sans précédent. Tous les produits du quotidien subissent une inflation non négligeable. À cette occasion, les députés ont voté à l’Assemblée nationale pour une aide exceptionnelle qui sera donnée à certains Français. Mais attention, seulement à certaines conditions…

pouvoir achat francais beneficient aide

Une crise sans précédent

C’est une situation à laquelle les Français ne sont pas habitués. Avec la crise sanitaire du Covid-19 mais aussi la guerre en Ukraine, les produits du quotidien subissent une hausse des prix non négligeable. Le quotidien des Français coûte de plus en plus cher, aussi bien au niveau du prix de l’essence qui a dépassé à de nombreuses reprises les 2 euros, mais aussi sur les produits les plus courants comme l’huile de tournesol.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

De nombreux Français doivent donc se serrer la ceinture plus que jamais et cela les met dans une position inconfortable et la pauvreté se fait ressentir.

Une aide oui, mais pour qui ?

Et pour tenter d’aider les Français à sortir la tête de l’eau, le gouvernement a décidé de prendre des mesures notables. Ce jeudi 4 août 2022, les députés présents à l’Assemblée nationale ont décidé de voter pour une aide exceptionnelle afin d’aider les Français durant cette crise.

Dès la rentrée septembre, de nombreux Français pourront donc bénéficier d’une aide exceptionnelle pour acheter les produits du quotidien ou encore mettre de l’essence. Mais attention, tous ne pourront pas la toucher. D’une valeur de 100 euros, elle sera réservée aux allocataires des minima sociaux (RSA, APL…) et étudiants boursiers, « à ceux qui en ont le plus besoin (…), ceux qui souffrent le plus de l’augmentation des prix alimentaires, des prix des carburants, des prix de l’énergie » a précisé Bruno Le Maire, « il n’était pas juste de priver les plus modestes de cette aide de rentrée qui sert principalement à financer les courses alimentaires ». Aucune démarche ne sera à faire, le versement sera automatique. 

0