Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : 19 Français arrêtés après avoir passé la frontière espagnole pour se rendre dans un bordel

Publié par Elisa le 07 Fév 2021 à 22:26

Le 30 janvier dernier, la police espagnole a visé un hôtel où se trouvaient 39 clients. Parmi eux, 19 Français ont été arrêtés pour avoir passé la frontière malgré les mesures.

police

>>> A lire aussi: Covid-19 : 1 Français sur 2 porte un masque sale !

Le 30 janvier dernier, une opération a été menée par les forces de l’ordre espagnoles entre la Jonquera et Figuere, en Catalogne. La police nationale espagnole et les Mossos d’Esquadra (police catalane) visaient un établissement hôtelier de Capmany, où se trouvait un réseau de prostitution. 39 clients se trouvaient sur les lieux, ainsi que 21 femmes qui auraient monnayé leurs charmes. Ils ont tous été arrêtés.

19 Français arrêtés en Espagne

Parmi ces personnes, 19 Français ont été interpellés après avoir traversé la frontière avec l’Espagne malgré les mesures de restriction en vigueur pour lutter contre la propagation du coronavirus. Tous les individus présents, ainsi que les responsables de l’établissement, ont été visés par une plainte pour non-respect des mesures anti-Covid.

Leur sanction n’est pas connue, mais ils risquent chacun d’écoper d’une amende. Quant aux Français, leur cas n’a pas été rendu public pour l’instant. Les 21 femmes quant à elles ont été entendues par la police espagnole, afin de déterminer si elles étaient victimes de traite d’êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle.

>>> A lire aussi: Covid-19 : cette décision de Castex qui provoque la colère des médecins

Les mesures pour entrer en Espagne

Pour pouvoir entrer sur le territoire espagnol depuis la France, plusieurs mesures ont été mises en place. Si le voyage s’effectue par avion, un Formulaire de Contrôle Sanitaire (FCS) personnel et non transférable doit être rempli avant d’embarquer. De plus, un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne ou maritime uniquement.

Mais chaque région a également ses propres mesures. Jusqu’au moins le 7 février, la Catalogne poursuit l’interdiction d’entrer ou sortir du territoire catalan, sauf en cas de transit (les visites familiales ne figurent plus parmi les justifications dérogatoires, mais le fait de regagner son lieu de résidence habituel est autorisé).

>>> A lire aussi: « Du jamais vu » : l’enquête sur le Covid-19 à Wuhan pourrait faire de lourdes révélations