Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affaire Estelle Mouzin : le corps de la fillette bientôt retrouvé ?

Publié par Gabrielle Nourry le 08 Déc 2021 à 18:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat d’Estelle Mouzin en 2003, Monique Olivier a de nouveau été interrogée ce mardi 7 novembre. L’ex-épouse de Michel Fourniret aurait été confrontée à d’anciennes codétenues, auxquelles elle se serait confiée.

>>> À lire aussi : Parents disparus, enfants abandonnés : le mystère de la famille d’Exbrayat bientôt résolu ?

Monique Olivier de nouveau auditionnée

Depuis le décès de Michel Fourniret en mai dernier, Monique Olivier est désormais la seule personne qui peut aider les enquêteurs à retrouver le corps d’Estelle Mouzin. Depuis 18 ans, de nombreuses pistes ont été étudiées, sans succès.

Ce mardi 7 décembre, Monique Olivier a été confrontée à plusieurs anciennes codétenues, auxquelles elle se serait confiée sur la mort de la fillette. Les enquêteurs espèrent recueillir de nouvelles informations pour « déterminer un lieu » afin de relancer les recherches.

Pour le moment, les huit campagnes de fouilles n’ont rien donné. Durant les dernières fouilles, la femme de 73 ans n’avait pas su guider les enquêteurs. « Elle n’est pas claire. Et même si elle est honnête, les souvenirs remontent. Elle se contredit régulièrement » , regrettait un des maîtres-chiens impliqué dans les recherches.

Le corps d’Estelle Mouzin est toujours recherché

En avril dernier, Monique Olivier avouait avoir accompagné son ex-mari le 11 janvier 2003, dans un bois des Ardennes pour enterrer le corps d’Estelle Mouzin. La septuagénaire purge actuellement une peine de 28 ans, à la prison de Fleury-Mérogis pour complicité dans quatre des meurtres du tueur en série Michel Fourniret.

Ce mercredi 8 décembre, Monique Olivier devrait également être interrogée sur la disparition de Lydie Logé, 29 ans en 1993 dans l’Orne. L’ex-épouse de Michel Fourniret est également mise en examen pour complicité dans deux autres disparitions : celle de Marie-Angèle Domece à 19 ans en 1988 et de Joanna Parrish, 20 ans en 1990.

Les familles des victimes espèrent que les derniers aveux de Monique Olivier permettront de résoudre les nombreux mystères emportés par l’Ogre des Ardennes, décédée 10 mai 2021.

estelle mouzin affaire

>>> À lire aussi : Gardée prisonnière par sa mère pendant 26 ans, elle sort enfin de chez elle

0