Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Elle parlait toute seule » : L’ancien compagnon de la suspecte dans l’affaire Lola fait de nouvelles révélations sur son étrange comportement (vidéo)

Publié par Mia le 19 Oct 2022 à 14:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À Paris, une jeune adolescente de 12 ans a été retrouvée sans vie dans une malle. La jeune fille se prénommait Lola, une affaire terrifiante qui a remué toute la France. Depuis, la police a retrouvé une femme suspectée d’être à l’origine du drame, une jeune SDF de 24 ans d’origine algérienne. Interrogé par BFMTV, un de ses ex-compagnons a témoigné et a décrit la suspecte comme une femme très perturbée. Voici son récit en vidéo.

À lire aussi : Disparition de Lola, adolescente retrouvée dans une malle : Qui est vraiment la femme suspectée du meurtre ?

La suspecte dans l’affaire Lola passe aux aveux

Dahbia B., une SDF de 24 ans, était déjà bien connue de la famille de Lola. Hébergée chez sa sœur dans l’immeuble de la victime, la jeune femme est devenue la principale suspecte dans cette affaire. Dahbia B. a été aperçue en train de rentrer dans l’immeuble en compagnie de Lola comme l’ont montré les caméras de surveillance de la résidence.

Par la suite, Dahbia B. a également avoué avoir abusé sex*ellement la jeune fille. « J’ai mis sa tête entre mes jambes, j’ai eu un org*sme » , a-t-elle avoué avant de déclarer avoir mut*ler le corps de la fillette de 12 ans. Cette dernière n’a cependant pas encore tout avoué. Néanmoins, son mobile commence à se dessiner.

Apparemment, Dahbia B. voulait se venger de la mère de Lola. À noter qu’elle ne serait pas la seule impliquée dans l’affaire Lola. Plusieurs hommes sont aussi suspectés. Pour cause, un homme a également été vu en train de monter dans l’immeuble, il est principalement suspecté de recel de cadavre.

affaire lola ex compagnon suspecte (2)

À lire aussi : Nordahl Lelandais impliqué dans l’affaire Lola ? Son nom refait surface

L’ex-compagnon de Dahbia B. témoigne : « elle parlait toute seule »

Alors que l’enquête se poursuit, un de ses anciens proches a été interrogé pour en savoir plus sur la principale suspecte. Il la qualifie de femme « perturbée« . Un profil psychologique glaçant se dessine alors tandis que son ex-compagnon évoque certains comportements de Dahbia B.

Âgé de 23 ans, ce dernier a été interrogé par BFMTV et a expliqué avoir eu une relation amoureuse de plusieurs mois avec Dahbia B. La dernière fois qu’ils se sont vus, c’était il y a dix jours. Il explique qu’il l’avait trouvé « changée » lorsqu’il l’a revu. « Elle parlait toute seule, elle parlait entre ses lèvres. Je lui demandais ‘t’as dit quoi ?’. Elle me répondait ‘non, c’est rien, c’est entre moi et moi‘. Elle ne voulait pas me dire » .

D’après le témoin, Dahbia B. aurait perdu ses parents, il y a peu. Depuis ce drame, elle disait avoir des visions de sa mère. « Elle m’a dit ‘dans mon rêve, je vois beaucoup ma mère’, elle me parle en charabia » . Et justement, actuellement en garde à vue, Dahbia B. a expliqué qu’elle ne savait plus si ses actes étaient un rêve ou dans la réalité. « Instable psychologiquement » , la suspecte dans l’affaire Lola se serait également tournée vers la religion assez récemment.

La suspecte s’était tourné vers la religion avant les faits

Devenue sataniste, selon son ex-copain, elle se serait même inscrit un symbole étrange sur son corps. Ce détail rappelle forcément les chiffres retrouvés gravés sur le cadavre de Lola. « Je l’ai vu écrire au stylo un triangle avec un œil » . Il s’agit là du symbole de l’œil de la Providence, soit l’objet culte des théoriciens du complot. Symbole associé à la franc-maçonnerie, ce dernier évoquerait la toute-puissance d’un dieu qui nous observe en permanence.

D’après le témoin, la suspecte lui aurait par ailleurs adressé un coup de téléphone juste avant la disparition de Lola. Mais, il n’avait pas répondu à son appel. « Choqué » , il décrit Dahbia B. comme une fille très « charmante et très belle » . Il ne pensait pas une seconde qu’elle serait capable d’un tel acte. « Quand j’ai su que c’était elle, je suis tombé en mille morceaux » .

À lire aussi : Affaire Lola : Vive polémique autour du profil de la suspecte, Marine Le Pen et Eric Zemmour s’emparent du sujet

0