Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Alexia ne nous aime pas » : la mère de Jonathann Daval dresse un portait peu flatteur de sa belle-fille

Publié par FJ le 30 Nov 2022 à 16:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’affaire Alexia Daval continue de faire parler d’elle. Et pour cause, jeudi 17 novembre 2022, la mère de Jonathann Daval, Martine Henry a dévoilé un livre Moi, maman de Jonathann. Dans ce dernier, elle s’est confiée sur la relation entre son fils et sa compagne. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne dresse pas un portrait très flatteur de la jeune femme…

alexia daval portait peu flatteur mere

© Capture d’écran Facebook

>>> À lire aussi : Jonathann Daval : ce cadeau interdit que sa mère a fait entrer en prison

L’affaire Alexia Daval refait parler d’elle

C’est une histoire qui a grandement choqué. En octobre 2017, Alexia Daval est portée disparue après être partie faire un jogging aux alentours de 9 heures du matin près de chez elle. Son compagnon, Jonathann Daval commence à s’inquiéter lorsqu’il rentre du travail, vers 12h et qu’il n’a toujours pas de nouvelles de sa femme.

Il parcourt alors la ville avec ses beaux-parents, en vain. Ensemble, ils décident de se rendre à la gendarmerie pour prévenir de la disparition d’Alexia Daval. Le corps de la jeune femme sera retrouvée en partie calciné dans un bois, proche de chez eux. Pendant plus de 6 mois, Jonathann Daval a joué le mari éploré alors qu’il était en réalité l’unique responsable de ce terrible meurtre.

>>> À lire aussi : Jonathann Daval : révélation choc sur le texte lu lors de la fameuse marche blanche

Le livre choc de Martine Henry

Alors qu’il est actuellement en prison, Jonathann Daval refait parler de lui. Sa mère, Martine Henry a publié un livre le 17 novembre dernier dans lequel elle souhaite mettre les choses au clair concernant son fils. Et selon elle, Alexia Daval n’était pas un ange : « Le plus souvent, Jonathann venait seul. Elle avait un rejet de toute notre famille, on ressentait très fortement que nous n’étions pas assez bien pour elle. Alexia ne nous aimait pas » explique la mère du meurtrier.

Mais ce n’est pas tout, elle ajoute ensuite : « Elle n‘était pas aussi parfaite que ses parents ont voulu dépeindre dans les médias. Je n’avais pas beaucoup d’atomes crochus avec ma belle-fille mais, à ce moment-là, je me disais que c’était secondaire ». Ambiance

>>> À lire aussi : « La cellule de Barbie » : Jonathann Daval en prison, révélations chocs de sa mère sur sa détention

0