Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Ils boivent du GHB et finissent dans le coma

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 23 Juin 2022 à 9:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’ils voulaient profiter lors d’une soirée dans une boîte de nuit parisienne, deux personnes ont vécu une triste soirée. Deux fêtards se sont retrouvés dans le coma après avoir ingéré volontairement une importante dose de GHB. Les deux personnes sont pour le moment toujours hospitalisées.

ingéré du GHB

Une soirée qui tourne très mal

Les faits se sont produits dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 juin dernier. Mais ce n’est qu’au petit matin que les policiers du XIIIème arrondissement parisien ont été alertés. L’alerte provenait de l’établissement Le Petit Bain, une péniche amarrée au port de la Gare, au niveau d’Austerlitz (XIIIe), qui fait restaurant, bar et boîte de nuit.

Sur place, ils ont dû intervenir en urgence avec les pompiers pour sauver deux personnes. Il s’agissait d’un homme de 32 ans et d’une femme de 27 ans. Les deux n’ont pas pu être réanimés et ont été placés dans le coma. Les deux personnes s’étaient évanouies quelques instants après la fermeture de la boîte de nuit. Lors de leur transport à l’hôpital, leur pronostic vital était engagé.

Du GHB ingéré à l’origine du coma

Mais alors, comment ces deux personnes en sont arrivées à cet état. L’alcool n’était pas en partie responsable de cette situation. Selon plusieurs témoins, les deux personnes ont consommé volontairement une quantité importante de GHB. Il n’y a pas eu d’intervention d’autres personnes au moment où ils ont ingéré cette drogue dure.

Deux personnes accompagnant le couple ont été auditionnées dans la foulée pour savoir ce qui s’était passé. Pour l’instant, il n’y a pas de piste privilégiée concernant ce fait divers. Le couple est toujours hospitalisé, mais par chance, ils ont été sortis du coma. Une nouvelle situation qui pose encore la question de la drogue en soirée, encore plus actuellement avec les nombreux problèmes de piqûres lors de rassemblements.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0