Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar sur le point de sortir de prison ? Une nouvelle demande de remise en liberté étudiée

Publié par Romane TARDY le 14 Mar 2023 à 13:26

Cédric Jubillar est en détention depuis juin 2021, suspecté du meurtre de sa compagne Delphine. L’infirmière a totalement disparu depuis décembre 2020. Son corps n’a pas été retrouvé. Sans cette preuve irréfutable, les avocats du suspect multiplient les demandes de remise en liberté pour leur client.

À lire aussi : Cédric Jubillar : Manipulateur, impulsif… Ce que dévoile son enquête de personnalité

Cédric Jubillar : sa septième demande de remise en liberté à l’étude

L’affaire Jubillar semble au point mort. Si Cédric Jubillar est bien derrière les barreaux, le corps de Delphine est toujours introuvable. Le père de famille nie toujours en bloc les faits même si son comportement a été jugé suspect à de nombreuses reprises.

Toutefois, ses avocats tentent toujours de le faire sortir. Un logement l’attendrait même déjà à l’extérieur.

Ce mardi, ils ont ainsi fait une septième demande de remise en liberté. Si les magistrats ont déjà refusé à six reprises, la septième pourrait-elle être la bonne ? Rien n’est moins sûr. Ils craignent que le suspect, une fois dehors, fausse l’enquête avec d’éventuelles pressions sur témoins ou en dissimulant des preuves.

Les avocats continuent pourtant de clamer haut et fort que Cédric Jubillar doit être libéré, car le dossier d’accusation est « vide » selon eux. La justice arrive dans une impasse et pourrait bientôt boucler l’enquête sans avoir trouvé de preuves irréfutables de la culpabilité du mari de la victime.

Il est ainsi possible qu’un procès se tienne sans aveux, ni corps.

jubillar

À lire aussi : « Delphine a peut-être marché sur ses lunettes » : La défense peu crédible de Cédric Jubillar face aux juges

Les proches de Delphine n’en peuvent plus d’attendre

Ce jeudi 9 mars, les proches de Delphine, qui ne cessent de la chercher, ont fait part une nouvelle fois de leur chagrin sur Facebook.

Ils ont poussé un cri du cœur contre Cédric : « Comment peut-on vivre, respirer, bouger, réfléchir, parler, avoir une soi-disant âme et continuer à vivre sa vie avec un crime odieux sur la conscience » . Ils ne veulent surtout pas qu’il soit libéré.

Le manque d’avancée dans l’enquête devient insupportable pour les amis de l’infirmière : « Ne pas savoir est horrible, il faut des réponses ! » .

À lire aussi : Reconstitution affaire Jubillar : des images ont fuité, elles font froid dans le dos

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.