Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« C’est très humiliant » : Une Française emprisonnée pour adultère en Tunisie

Publié par FJ le 08 Sep 2023 à 18:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

C’est une histoire que l’on pourrait penser à peine croyable aujourd’hui. Ce vendredi 8 septembre 2023, nos confrères de RMC ont rapporté une histoire délirante qui vient d’arriver à une cheffe d’entreprise lyonnaise de 48 ans.

La suite après cette publicité

La franco-tunisienne a été arrêtée en mai dernier et a été accusée d’adultère après avoir posté une photo avec un ami sur son compte Snapchat. Elle doit être jugée dans les prochains jours et risque la prison.

cheffe entreprise arrete tunisie adultere
© Capture d’écran RMC

>>> À lire aussi : Mariée à une poupée de chiffon… elle l’accuse d’infidélité

La suite après cette publicité

Une cheffe d’entreprise accusée d’adultère

Ce n’est plus un secret pour personne, l’adultère peut être mal perçu. Bien que certains couples aient totalement accepté de vivre libres et de manière non-exclusive, une immense majorité a fait le choix de la fidélité.

Pour preuve, lorsque l’on se marie, le prêtre nous fait jurer fidélité devant notre conjoint. Des cas d’adultère peuvent également faire pencher la balance lors d’un divorce. Mais en France, cela s’arrête ici. Dans d’autres pays, un adultère peut être beaucoup plus dramatique. Et ce n’est pas cette cheffe d’entreprise de 48 ans, Olfa qui dira le contraire.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Bernard Tapie : la tentative de suicide de sa première femme suite à son infidélité

Elle risque la prison

Interrogée par nos confrères de RMC ce vendredi 8 septembre 2023, la franco-tunisienne a raconté le calvaire qu’elle vit depuis mai dernier. En effet, elle a été arrêtée après avoir posté une photo sur son compte Snapchat avec un ami.

La suite après cette publicité

Le lendemain, la police débarque chez elle et l’accuse d’adultère. Son mari, en instance de divorce porte plainte. Elle est placée en garde à vue et a fait face à un examen gynécologique pour prouver l’adultère. Dans l’attente de son jugement, elle a été libérée. Elle doit être jugée dans les jours à venir et risque la prison.

Auprès de nos confrères de RMC, elle a raconté son calvaire : “C’était comme dans un film, j’ai eu peur. Ils ont pris les draps de la chambre et je les ai suivis. Vous devez expliquer à la personne qui est gynécologue pourquoi vous êtes là. C’est très humiliant”. Elle risque 5 ans de prison.

>>> À lire aussi : Infidélité : Attention à cet âge, les hommes ont plus de chance d’aller voir ailleurs