Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un clandestin caché dans le train d’atterrissage d’un avion est repéré aux États-Unis

Publié par Nicolas F le 04 Déc 2021 à 14:23

Ce jeune homme a échappé à la mort. Il est arrivé étourdi sur le sol américain, après avoir survécu à un vol de 3 heures, caché dans le train d’atterrissage d’un avion. Dans la vidéo ci-dessous, pouvez assister au moment où des agents de sécurité l’ont trouvé sur le tarmac de l’aéroport de Miami.

>>> À lire aussi : Donald Trump nie avoir demandé une tranchée remplie d’alligators pour sécuriser la frontière avec le Mexique

Un Guatémaltèque a survécu à un vol de 3 heures caché dans le train d’atterrissage

L’identité de ce Guatémaltèque de 26 ans n’a pas été révélée. L’homme est un clandestin qui a mis sa vie en danger pour tenter de rejoindre les États-Unis. Le jeune homme avait réussi à grimper dans le compartiment où se rétracte le train d’atterrissage de l’avion pour fuir le Guatemala. Arrivé à l’aéroport de Miami, il est tombé de sa cachette, par chance, une fois l’avion immobilisé. Son séjour sur le sol américain sera de courte durée puisqu’il a été arrêté par les autorités, et il sera renvoyé dans son pays. Sur les images filmées par un témoin présent à ses côtés sur le tarmac, on voit que le clandestin est étourdi, et une personne lui demande s’il souhaite boire de l’eau.

>>> À lire aussi : Une jeune femme tente d’entrer illégalement en Turquie, recroquevillée dans une valise

Le passager clandestin était sonné mais il a survécu

Se cacher dans le train d’atterrissage n’est pas une méthode inhabituelle. Elle reste extrêmement dangereuse et cause la mort de clandestins chaque année. Selon l’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA), 129 clandestins ont été retrouvés cachés dans le train d’atterrissage depuis 1947 et seuls 29 ont survécu. Les conditions de vol provoquent de graves accidents à ceux qui tentent de se cacher dans cet espace non pressurisé. Le mécanisme du train d’atterrissage, qui se rétracte et se déploie, provoque lui aussi la chute de ceux qui tentent de se coincer contre le système mécanique. The Guardian rapporte qu’un grand nombre de passagers clandestins en direction des États-Unis sont d’origine guatémaltèque. La plupart du temps, ils quittent le Guatemala en voiture, et c’est par les routes et par la frontière terrestre avec le Mexique qu’ils tentent de pénétrer

>>> À lire aussi : 125 000 euros cachés dans son vagin pour prendre l’avion !

guatémaltèque clandestin se cache dans le train d'atterrissage
Crédits : Twitter/ONLYinDADE

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.