Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Delphine Jubillar : ses collègues font de lourdes révélations

Publié par FJ le 04 Juin 2021 à 13:55

Décidément, l’affaire Delphine Jubillar ne cessera de faire parler d’elle. Alors que la jeune femme est toujours portée disparue depuis le 16 décembre 2020, ce sont ses collègues de travail qui ont décidé de sortir du silence ce vendredi 4 juin dans les colonnes de « La Dépêche », à l’occasion d’une grande marche blanche organisée ce samedi 12 juin.

delphine jubillar collègue sortent silence

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : ce nouvel indice pourrait bouleverser l’enquête

Delphine Jubillar, bientôt la fin du suspens ?

Depuis le 16 décembre 2020, l’affaire Delphine Jubillar ne cesse de faire parler. Et pour cause, la jeune infirmière de 33 ans n’a plus donné de signe de vie. Volatilisée en plein milieu de la nuit, personne ne sait où elle est ! Enfin personne, pas si sûr…

En effet, depuis le début de l’affaire, de nombreuses personnes pensent que son mari y est pour quelque chose. Et pour cause, alors qu’ils vivaient en couple depuis quelques années maintenant, la jeune femme avait décidé de quitter le domicile familial après les fêtes. Les rumeurs d’un nouvel homme dans sa vie commençaient à courir, ce qui aurait pu agacer Cédric, son mari.

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : son mari révèle savoir ce qui est arrivé à sa femme

Ses collègues de travail sortent du silence

En effet, ses proches n’arrivent pas à croire à la thèse d’une disparition volontaire. C’est le cas notamment de ses collègues de travail. À l’occasion d’une marche blanche en l’honneur de la jeune femme qui sera organisée ce samedi 12 juin, elles ont décidé de sortir du silence dans les colonnes de « La Dépêche« . 

« Delphine est une personne souriante, avenante. C’est vraiment quelqu’un d’adorable. On travaille ensemble depuis des années, je me rappelle de soirées de Noël et de réveillons du Nouvel an que l’on a passées ensemble, de garde » explique l’une d’entre elle. « Elle est vraiment froussarde. Elle n’osait jamais aller seule dans la réserve au sous-sol, elle demandait toujours qu’on l’accompagne, ou alors que quelqu’un y aille à sa place. Alors sortir toute seule en pleine nuit… Et puis ses enfants, c’était la prunelle de ses yeux, jamais elle ne les abandonnerait. »

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : l’enquête bouleversée suite à cette révélation sur son mari !

0