Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar : cette femme qui a failli perturber toute l’enquête

Publié par Justine le 19 Juil 2021 à 10:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre, Delphine Jubillar demeure introuvable. Alors que son mari, Cédric Jubillar est soupçonné d’avoir participé à sa disparition, une autre piste à bien failli perturber l’enquête. Une femme résidant en Espagne aurait pu voir sa vie changer du tout au tout. Explications.

Publicité
jubillar

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar a passé un mystérieux pacte quelques heures avant sa disparition

Nouvelle piste dans l’affaire Delphine Jubillar

Les proches de Delphine Jubillar ne lâchent rien depuis la disparition de la mère de famille dans la nuit du 15 décembre 2020. Malgré les battues, les fouilles et les nombreuses hypothèses envisagées, les enquêteurs ne trouvent aucun indice qui pourrait résoudre l’enquête. Avant de mettre Cédric Jubillar en examen pour « meurtre aggravé », le mari avait indiqué une piste aux enquêteurs.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Ce dernier pense que sa femme se trouve en Espagne puisque « certaines personnes peuvent disparaître pendant 11 ans » et réapparaître « du jour au lendemain ». L’infirmière de 33 ans se trouve-t-elle en Espagne ? Les enquêteurs ont abandonné cette piste à cause d’un petit détail.

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar aperçue : un nouveau témoignage bouleverse l’enquête !

Delphine Jubillar en Espagne ?

Publicité

Dans Femme Actuelle, Me Jean-Baptiste Alary partage son incompréhension : « La piste du départ volontaire n’a pas non plus été exploitée. Albi est à deux heures de route de l’Espagne, et ils n’ont même pas été demander les vidéos du péage. Elle aurait pu partir en Espagne de gré ou de force ».

Cette piste s’avère finalement caduque, affirme Me Alexandre Martin à L’Indépendant. Même si l’Espagne n’est qu’à 2 heures de route du lieu de disparition de Delphine Jubillar, les enquêteurs ont découvert un nouvel élément. « Cette piste de l’Espagne a été étudiée mais elle a été totalement écartée. Il s’agissait d’une homonymie. Nous ne l’avons même pas évoquée lors de l’audience à Toulouse le 3 juillet. Ne vous aventurez pas de ce côté, ce serait une perte de temps », précise l’avocat.

La non-exploitation de cette piste est une douche froide pour l’entourage de la disparue qui ne perd pas espoir.

Publicité

>>> À lire aussi : Mort d’Aurélie Vaquier : Nouveau rebondissement dans l’enquête

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN