Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Émile tué ? Ce mot qui laisse envisager le pire

Publié par Gabrielle Nourry le 21 Août 2023 à 11:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Depuis le 8 juillet dernier, le mystère autour de la disparition du petit Émile reste entier. Si les enquêteurs multiplient leurs recherches et ont de nombreuses hypothèses, aucune piste n’est privilégiée. Mais plus les jours passent, plus la piste criminelle semble inévitable.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Disparition d’Émile : Sa grand-mère suspectée

L’attitude de la famille d’Émile pointée du doigt

Depuis la disparition d’Émile le 8 juillet dernier qui a échappé à la vigilance de ses grands-parents, la famille du petit garçon ne s’est pas exprimée une seule fois. Un mutisme pointé du doigt par de nombreux habitants qui suspectent les proches de l’enfant de deux ans.

La suite après cette publicité

Mais d’autres comprennent l’attitude de la famille d’Émile. « On leur reproche de ne pas s’agiter ? Les enquêteurs et le préfet leur ont conseillé de ne pas parler à la presse. Ils ne veulent pas entraver le cours des investigations » souligne un habitant.

En effet, le silence des proches du garçon est une stratégie voulue par les enquêteurs. « Si la pression médiatique retombe, l’auteur d’un crime peut se sentir plus en confiance et faire une petite faute qui le trahira » explique un spécialiste de ce type d’enquête. Reste à savoir si cela portera ses fruits…

emile tue
La suite après cette publicité

À lire aussi : Disparition Émile : la raison pour laquelle il aurait souhaité fuir de chez ses grands-parents

Ce mot qui en dit long sur le sort du petit garçon

L’expert poursuit : « Et si les enquêteurs sont sur une piste avec notamment des suspects sur écoute, moins de détails seront divulgués par les proches, plus le meurtrier aura du mal à adapter son comportement« . Une phrase qui n’est pas passée inaperçue.

La suite après cette publicité

Ce spécialiste a employé le mot « meurtrier ». Cela signifie-t-il que le garçon de deux ans a été tué ? Aucune piste n’a pour l’heure été écartée par les enquêteurs. Accident de la route, règlement de compte, enlèvement… De nombreuses hypothèses ont été étudiées, mais aucune piste n’est privilégiée.

Le petit garçon est introuvable depuis un mois et demi. Une disparition qui alimente les tensions dans le village du Vernet où les habitants cherchent le coupable idéal. Face à cela, les résidents sont nombreux à se trouver un alibi pour ne pas être suspectés.

À lire aussi : Disparition Émile : le maire du village contraint de prendre une décision radicale