Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition d’Émile : Cette nouvelle thèse glaçante envisagée

Publié par Gabrielle Nourry le 04 Août 2023 à 10:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Plus de trois semaines après sa disparition, le petit Émile reste toujours introuvable. Dans cette affaire, les enquêteurs n’excluent aucune piste. Alors que la famille du garçon est souvent pointée du doigt, une nouvelle thèse glaçante est envisagée.

Publicité

À lire aussi : Affaire Émile : le maire du Vernet prend une décision radicale

Émile pourrait-il avoir été victime d’un règlement de compte ?

Le garçon de deux ans et demi a disparu depuis le 8 juillet 2023 après avoir échappé à la vigilance de ses grands-parents. Mais trois semaines après sa disparition, l’espoir de retrouver Émile vivant s’éteint. Les enquêteurs n’envisagent plus un départ volontaire.

Publicité

Depuis le début de l’enquête, plusieurs thèses ont été avancées. Parmi les hypothèses, l’une d’entre elles questionne. Il s’agit d’une vengeance sur fond d’opinion politique. Le garçon aurait pu être victime d’un règlement de compte.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Cette piste est sérieusement étudiée en raison du militantisme de la famille d’Émile. Le passé du père de l’enfant a notamment été pointé du doigt. Prénommé Colomban, il a été un membre actif d’Action française. En 2021, il apparaissait également sur la liste d’Eric Zemmour.

emile
Publicité

À lire aussi : « Des ossements » : vers une fin tragique pour l’affaire Émile ?

Les idées politiques de la famille au coeur de l’enquête

Le père d’Émile a déjà eu affaire à la justice. En effet, en 2018, il était mis en cause dans une histoire d’agression sur fond de xénophobie. Les parents du petit garçon sont particulièrement engagés. Un militantisme qui leur a déjà causé des soucis dans le passé.

Publicité

Alors qu’ils ont récemment été victimes d’un incendie criminel à leur domicile, leur maison était déjà partie en fumée en 2019. Si l’affaire liée à ce départ de feu est restée irrésolue, cela aurait pu être lié à leur opinion politique.

Ce militantisme peut amener à se faire des ennemis. Reste à savoir si cela pourrait aller jusqu’à la disparition du petit Émile. Si cette thèse n’est pas plus privilégiée qu’une autre, les enquêteurs continuent d’étudier le passé de la famille.

À lire aussi : Disparition d’Emile : le coupable idéal désigné…

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN