Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Fusillade dans une école : Quel est le profil du tireur ?

Publié par Mia le 25 Mai 2022 à 14:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Récemment, en France, des coups de feu ont été tirés à la kalachnikov. Mais, dans ce cas précis, il n’y a eu aucun blessé. Cependant, c’est une tout autre histoire pour cette école primaire du Texas, victime d’une fusillade. Un massacre qui a eu lieu cette nuit du 24 au 25 mai 2022. Le jeune tireur, qui a fait 19 morts (des écoliers), a été identifié comme étant Salvador Ramos, âgé de 18 ans. Un jeune homme qui, apparemment, laissait déjà présager son acte.

Salvador Ramos tireur 18 ans fusillade école primaire texas

Un tueur avant l’heure : des signes qui ne trompent pas

Cette nuit, au Texas, une petite école primaire a été le théâtre d’une tuerie de masse. Au total, 19 enfants sont décédés dans cette attaque à l’arme à feu. Un vrai carnage pris en main par les forces de l’ordre avant qu’il n’y ait d’autres victimes. Étant donné la virulence du meurtrier, la police a donc dû abattre le tireur de plusieurs balles.

Ce dernier est identifié comme étant Salvador Ramos, un jeune homme de seulement 18 ans. Citoyen américain, il étudiait au lycée d’Uvalde et ne présentait pas de mauvais résultats scolaires, selon le gouverneur du Texas. Mais par contre, Salvador Ramos était un garçon visiblement passionné par les armes à feu, mais aussi un vrai tueur avant l’heure.

D’après la presse locale, ce dernier avait publié des photos de ses armes et des stories peu de temps avant la tuerie. Des images présentes sur Instagram, librement. Enfin, c’était avant cette fusillade en école primaire. Pour cause, le compte Instagram du jeune homme a été fermé juste après le massacre. Regardez vous-même ces images retrouvées sur le réseau social, avant suppression du compte :

Salvador Ramos tireur 18 ans fusillade école primaire texas

Fusillade dans une école : Salvador Ramos, son mobile toujours inconnu

D’ailleurs, veuillez noter que Salvador Ramos avait tiré sur sa propre grand-mère avant de commettre l’irréparable. Une information communiquée par le gouverneur du Texas. Alors forcément, avec tous ces signes avant-coureurs, nous nous demandons si ce drame n’aurait pas pu être évité. En tout cas, le suspect étant mort, la police ne peut pas l’interroger pour connaître ses revendications. Apparemment, le tireur a agi seul, mais le mobile de cette fusillade en école primaire n’est pas encore clair.

Enfin, cette histoire nous rappelle celle de Payton Gendron, l’étudiant radicalisé qui a tué 10 personnes, également ce mois-ci. Lui aussi avait 18 ans. Y a-t-il une histoire de radicalisation là aussi ? Difficile à affirmer pour l’instant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Click Tht Bio👇🏾‼️ (@dripcurl007)

0