Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Harcèlement : sa femme le quitte, il l’appelle 1269 fois

Publié par Mathilde le 17 Nov 2023 à 7:12
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après que la mère de sa fille l’a quitté, un homme dans la trentaine, vivant au Plessis-Bouchard dans le Val-d’Oise, a décidé de se venger. Il a alors brûlé la djellaba de sa partenaire et il l’a harcelée par téléphone. L’homme a été condamné ce mardi

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Un élève victime de harcèlement scolaire témoigne : La réaction d’Elisabeth Borne fait polémique

Il harcèle son ex-compagne

Adrian est un jeune homme âgé de 30 ans et résidant au Plessis-Bouchard dans le Val-d’Oise. Malheureusement, ce dernier a eu du mal à accepter la fin de sa relation avec la mère de son enfant. Devant le tribunal de Compiègne (dans l’Oise) ce mardi, il a expliqué : « On avait des projets et elle me quitte d’un seul coup. Je n’avais pas de nouvelle de mon enfant, j’ai cru qu’elle l’avait enlevé. »

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Adrian a alors commencé à harceler la jeune femme. Dans un premier temps, il lui a envoyé de nombreux messages et a menacé sa famille. Il est même allé jusqu’à lui voler une djellaba pour la brûler. La belle-famille du prévenu a finalement déposé plainte en août.

Pour l’ensemble de ces actes, Adrian a été reconnu coupable par le tribunal de Compiègne. En effet, il a été condamné à dix mois de prison avec sursis ainsi qu’à verser 3 000 euros de dommages et intérêts. En parallèle, sachez qu’un chanteur a raconté, récemment, avoir été victime de harcèlement…

>>>À lire aussi : Halloween : Lou Pernaut fait le buzz avec son costume contre le cyberharcèlement

La suite après cette publicité

Condamné mardi dernier

Les événements ont débuté le 30 juin dernier. Ce jour-là, Adrian a tenté de frapper sa compagne, qui a alors décidé de le quitter. Lors de l’enquête, il a déclaré qu’il avait « perdu pied ». Il n’avait pas cru à la rupture ni aux explications de son ex-compagne.

Quant à la djellaba brûlée, il a expliqué qu’il avait voulu se venger en détruisant un objet auquel elle tenait, de manière symbolique, pour mettre fin à leur relation. Le 17 août, une plainte a été déposée dans l’Oise concernant les 1 269 appels et SMS téléphoniques envoyés à son ex-compagne. Il a également harcelé les membres de sa famille, en envoyant notamment 14 SMS et trois messages vocaux de menace aux grands-parents, et appelant même l’employeur de son ex-beau-père. Ce dernier a d’ailleurs reçu 71 SMS pendant cette période et a déclaré avoir, lui aussi, été menacé de mort, mais n’a pas porté plainte.

La suite après cette publicité

À noter que, le jeune homme a un casier judiciaire comportant six condamnations pour menaces et destructions de biens d’autrui.

Alors, une réaction suite à cette affaire ? En parallèle, sachez qu’un animateur est accusé de harcèlement…

harcèlement appels mari femme justice condamnation condamné actu
@canva
La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : « Deux mois que ça dure » : Booba victime de harcèlement

Source : LeParisien

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.