Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Effroi dans la salle de bain : un plombier découvre des ossements sous les carreaux

Publié par La rédaction le 28 Jan 2024 à 18:32

Après ces ossements découverts dans un parc pour enfants, dans un vieux cottage au Royaume-Uni, un plombier a eu la surprise de sa vie en découvrant une vingtaine d’os sous les carreaux de la salle de bain. Cette découverte inattendue a d’abord suscité l’inquiétude, le professionnel craignant qu’il s’agisse de restes humains.

À lire aussi : Un croque-mort accusé de se débarrasser des corps : les ossements ont été retrouvés dans des sacs poubelle

Une découverte inattendue sous les carreaux

Alors qu’il travaillait dans la salle de bain, Jonathan, plombier, a été horrifié de trouver des ossements humains. Il y en avait pas moins de vingt cachés sous le plancher. Le plombier se trouvait dans un chalet vieux de 200 ans quand il a fait cette effrayante découverte.

Ayant reconnu une mâchoire avec des dents, Jonathan craignait que ce ne soit des os humains qui aient été enterrés dans la maison mais il n’était pas sûr de lui.

ossements

« Comme vous pouvez l’imaginer, j’ai commencé à stresser » , a-t-il raconté à Magnet Trade

Dans une vidéo devenue virale, il se questionnait : « Quelqu’un peut-il me dire s’il s’agit d’un humain ou d’un animal ? » . Vu 1,4 million de fois, la vérité a fini par éclater.

À lire aussi : « Plus on avançait et plus on découvrait des cadavres et des ossements » : Cette ferme de l’horreur fait froid dans le dos

Des ossements d’origine animale

Les investigations ont révélé que les os appartenaient à un porc et non à un être humain. Selon les experts, ces ossements auraient été enterrés là dans le cadre d’une tradition ancienne visant à éloigner les mauvais esprits.

« Au fond de moi, je savais que c’était un animal car ses dents ne ressemblaient pas aux nôtres » , a-t-il finalement déclaré avec du recul.

Le plombier a alors pu les remettre en terre. « Les ossements ont été replacés sous le sol lorsque nous avons découvert qu’à l’époque, les gens les enterraient pour éloigner les mauvais esprits » , a-t-il expliqué.

De plus, les propriétaires de la maison ont assuré que la maison d’en face était autrefois une ferme d’élevage porcine.

Jonathan n’est pas près d’oublier cette expérience. « Je suis dans l’industrie depuis plus de 20 ans et je n’ai jamais rien vu de pareil auparavant. Même si j’ai déterré de vieux paquets de cigarettes et des bouteilles, rien n’a été semblable » , a-t-il conclu.

À lire aussi : Disparition : les ossements d’une mère de famille retrouvés deux ans plus tard

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.