Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Pédophilie: 30 000 personnes impliquées dans une affaire de pédophilie en Allemagne

Publié par Elodie GD le 01 Juil 2020 à 7:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Allemagne a communiqué un chiffre pour le moins ahurissant. 30 000 personnes sont soupçonnées de faire partie d’un réseau de pédophilie. Les autorités mènent actuellement leur enquête afin de déterminer leur identité. C’est une des plus grosses affaires de ce type dans le pays.

police allemande

A lire aussi: Jugé pour pédophilie, le cardinal Pell a été libéré après un an de prison

Une vaste affaire de pédophilie

Ce lundi 29 juin, les autorités allemandes ont communiqué qu’elles enquêtaient actuellement sur une vaste affaire de pédophilie. Vous avez bien lu, pas moins de 30 000 personnes sont impliquées dans des activités pédophiles sur internet. L’enquête a débuté en 2019 quand les enquêteurs ont découvert des contenus pédopornographiques en provenance de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Cette trouvaille les a ensuite mené à des forums de discussions sur lesquels plusieurs pédophiles échangeaient. Le premier suspect appréhendé est un homme de 42 ans. Les enquêteurs ont retrouvé dans son appartement une quantité énorme de matériel pédopornographique. Il sera jugé en août prochain.

« Je ne m’attendais pas, même de loin, à l’ampleur des abus d’enfants sur le net » a déclaré Peter Biesenbach, ministre de la justice de la région Rhénanie-du-Nord Westphalie. En menant leur enquête, les forces de l’ordre ont découvert des éléments « profondément troublants« . Par la même occasion, ils se sont rendus compte que la pédophilie prenait plus d’ampleur que ce à quoi ils s’attendaient. En effet, au  départ seules 70 personnes étaient suspectées dans cette affaire. Plusieurs d’entre elles sont déjà en procès.

Des conversations qui font froid dans le dos

Pour le moment, 40 victimes ont été recensées. Et dans cette affaire il n’est pas seulement question de la possession et de la diffusion de contenu à caractère pornographique. Les suspects sont aussi accusés d’avoir participé ou assisté à de graves sévices perpétrées sur des mineurs. Les faits sont si choquants que le ministre a parlé de « nouvelle dimension du crime » et a avoué qu’il en était « tombé malade« .

Dans les discussions que les autorités ont pu intercepter il était question d’échanges d’expériences entre pédophiles. Ils allaient même jusqu’à se pousser mutuellement à mettre leurs lubies en pratiques. « Ceux qui hésitent sont encouragés et poussés par les autres à mettre leurs intentions en pratique« . Au cours de ces conversations, les personnes présentes sur les différents chats décrivent les viols qu’ils perpètrent avec force de détails. Ils donnent également des conseils pour abuser des enfants. Par exemple, ils renseignent les autres sur les sédatifs à utiliser.

La justice allemande est bien décidée à ne pas laisser passer des pratiques de cette ampleur. Elle se montre désormais intransigeante avec les personnes suspectées de pédophilie. C’est d’ailleurs pour cette raison que les enquêteurs ont pu mettre le doigt sur cette vaste affaire. En effet, les moyens déployés sont de plus en plus conséquents. « Nous devons donc nous attendre à ce que dans les mois à venir, d’autres réseaux de pédophiles soient exposés » a même révélé Michael Maatz, le vice président d’un syndicat policier. « Nous voulons sortir de l’anonymat de l’internet les auteurs qui abusent des enfants et ceux qui les soutiennent » a conclu Peter Biesenbach.

A lire aussi: « La pédophilie ne tue personne contrairement à l’avortement » : les propos chocs de ce prêtre scandalisent les internautes (Vidéo)

Source: Le Monde
0